Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Education

Décrochage scolaire : Vincent Peillon prône la prévention

Publié le 10/01/2014 • Par Michèle Foin • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Mercredi 8 janvier 2014, Vincent Peillon dressait un bilan positif de son action pour lutter contre le décrochage scolaire. Si en 2013, 23 000 jeunes décrocheurs ont pu reprendre une formation qualifiante ou faire un service civique, le ministre a insisté sur l’urgence d’une réforme pédagogique, pour que le système éducatif ne trie plus les élèves, mais encourage ceux qui ont le plus de difficultés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

140 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans aucun diplôme. François Hollande a promis de réduire leur nombre de moitié d’ici à la fin du quinquennat. Le premier jalon a été fixé en décembre 2012. Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, s’est alors engagé à faire revenir en formation 20 000 jeunes décrocheurs à fin 2013.

Ce premier objectif vient d’être dépassé, puisqu’en 2013, 20 000 décrocheurs ont effectivement repris le chemin d’une formation initiale diplômante, tandis que 3 000 sont en service civique. Tels sont les résultats dévoilés par le Ministère de l’éducation nationale le 8 janvier dernier à Paris, à l’occasion d’un séminaire faisant le bilan de sa première année de lutte contre le décrochage scolaire.

Fort de ces bons résultats, Vincent Peillon ambitionne de raccrocher 25 000 jeunes supplémentaires en 2014.