Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Un important service de police pour les usagers des transports en commun en IDF

Publié le 02/10/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Service régional de la police des transports (SRPT), officialisé jeudi par un décret paru au Journal officiel (JO), assurera désormais la sécurité de la totalité du métro, trains et RER à Paris et dans les sept départements d’Ile-de-France (IDF), selon la préfecture de police de Paris (PP).
Fort de plus de 1.100 policiers (1.300 d’ici la fin 2003), il est placé sous commandement unique du préfet de police de la capitale, Jean-Paul Proust, et constitue une innovation.
Auparavant, la sécurité des transports en commun en IDF était assurée par plusieurs services de police ne pouvant se déplacer comme bon leur semblait sur l’ensemble des réseaux à cheval sur plusieurs départements.
Avec le SRPT, la préfecture affiche sa volonté de mettre des policiers partout et à toute heure: d’ici la fin 2003, 160 patrouilles de police « sécuriseront chaque jour un total de 1.OO0 métros, RER et trains de banlieue », contre 50 avant 2002.
Le SRPT sera doté d’un PC ultra-moderne, d’une brigade anti-criminalité (BAC) pour arrêter les malfrats en flagrant délit. D’une compagnie de nuit, enfin, pour la sécurité des dernières rames et d’un service d’investigations judiciaires (SARIJ) pour les enquêtes et le recueil des plaintes.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un important service de police pour les usagers des transports en commun en IDF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement