Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Cédric de Linage : « Trop de péréquation déresponsabilise les élus »

Publié le 08/01/2014 • Par Fabienne Proux • dans : Actu experts finances

Cedric de linage
CDL
Cédric de Linage, adjoint aux finances de La Chaize-le-Vicomte (3 400 habitants, Vendée) et conseiller communautaire de La Roche-sur-Yon Agglomération (90 000 habitants), considère que multiplier les dispositifs de péréquation sera inefficace sans fixer au préalable des objectifs de redistribution et une vision politique claire d’évolution des dépenses publiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Que reprochez-vous à la multiplication des dispositifs de péréquation ?

La péréquation consiste à partager de la richesse des uns pour compenser la pauvreté des autres. Et donc derrière tout dispositif de redistribution il y a une vision politique de ce qui est juste : à qui prendre, à qui donner et pour quoi faire ?
La crise que nous traversons est une crise financière mais aussi et surtout une crise de la redistribution qui souffre… de son succès et donc d’être devenue le principal moteur de notre économie depuis 50 ans.
« Prendre aux riches et donner aux pauvres » est juste mais c’est d’abord savoir de quelle richesse et de quelle pauvreté il est question : parle-t-on de la pauvreté relative de la population ou de la frugalité en services ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Cérémonie de remise des Prix santé et mieux-être au travail 2021

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cédric de Linage : « Trop de péréquation déresponsabilise les élus »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement