Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Les collectivités, un acteur majeur des dépenses publiques

Publié le 06/01/2014 • Par Fabienne Proux • dans : Infographies finances

GAZ01CS4
La Gazette
Les élus locaux sont-ils légitimes lorsqu’ils estiment ne pas devoir participer aux efforts de réduction de la dette publique arguant du fait que les dépenses des collectivités ne représentent que 10 % du produit intérieur brut ? De plus, bien que les dépenses locales (226 milliards d’euros en 2012) aient tendance à augmenter plus vite que le PIB, l’évolution de cette part reste modeste : 8,19 % du PIB en 1983, 9,7 % en 2007 et 10 % en 2011, comme le souligne Fabrice Robert dans sa dernière étude sur les finances locales (La Documentation française, novembre 2013.).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Certes, mais l’administrateur du Sénat rappelle que les administrations publiques locales pèsent 21 % du total des dépenses publiques et qu’elles sont devenues le premier investisseur public. Entre 1950 et 2012, leur part dans l’investissement public a progressé de 45 % à 72 %.

La progression des dépenses locales provient-elle des compétences transférées ou d’une volonté délibérée ? Une question « difficile à trancher », pour Fabrice Robert, tant les causes sont multiples.
Il est évident que plus des compétences et des nouvelles politiques publiques sont assumées par les collectivités locales et plus leurs dépenses enflent, ce qu’ont notamment accentué les deux derniers actes de décentralisation.

D’autres facteurs expliqueraient cette « hausse », comme la clause générale de compétence ...

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités, un acteur majeur des dépenses publiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement