Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Bonnes pratiques

La télétransmission permet aux corréziens victimes d’infractus d’être mieux pris en charge

Publié le 27/12/2013 • Par Isabelle Verbaere • dans : Actu experts prévention sécurité

En Corrèze, le référentiel de secours et la signature de conventions bipartites entre acteurs a permis de tester la télétransmission. Avec succès, puisqu'elles entraîne une amélioration de la prise en charge des victimes corréziennes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Pompiers et Samu : un mariage impossible ?

Dans la plupart des départements, le « bilan-secouriste » – niveau de conscience et pouls – est encore transmis oralement entre les pompiers et le Samu, soit par radio, soit par GSM. Ce n’est plus le cas en Corrèze (243 500 habitants) où, depuis 2012, il est numérisé sur le lieu de l’intervention et télétransmis au médecin régulateur. Ce qui représente un gain de fia­bilité et de temps précieux.

« Nos 48 véhicules de secours et d’assistance aux victimes sont équipés de tablettes sur lesquelles les chefs d’agrès saisissent les données et les envoient immédiatement grâce au réseau Antarès, détaille le lieutenant-colonel Pierre Soulier, chef d’état-major opérationnel. Avec ce dis­positif, plus besoin de fiches “secouristes” en papier. Les données sont archivées automati­quement dans ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La télétransmission permet aux corréziens victimes d’infractus d’être mieux pris en charge

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement