Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Portrait

Jean-Luc Deroo, ou l’art d’« engendrer du citoyen » plutôt que de prévenir la délinquance

Publié le 30/12/2013 • Par Emmanuelle Lesquel • dans : Portraits métiers prévention-sécurité

Jean Luc Deroo maire Halluin
Halluin
Le maire d'Halluin Jean-Luc Deroo, qui ne se représentera pas aux élections de mars 2014, est une figure de la prévention de la délinquance, qu'il considère comme un développement citoyen. Partant de son expérience locale, il a institué une cellule de veille informelle au niveau de la métropole lilloise. Le "Covisur" permet des actions communes, un échange de bonnes pratiques et fait désormais valoir sa vision au niveau national.

Calme et détermination. Maire d’Halluin (20 793 habitants) depuis 2001, Jean-Luc Deroo parle tranquillement, pèse ses mots. Prévention de la délinquance, le sujet est sensible et lui tient particulièrement à coeur.
Il doit avoir mille anecdotes « de terrain » à raconter, mais il n’en fera rien. Son discours est presque philosophique : « Prévenir la délinquance, c’est engendrer du citoyen. Il est de la responsabilité du maire d’amener tous les acteurs à se retrouver pour créer du vivre ensemble. »

Dès son arrivée à la mairie comme adjoint aux finances en 1989, l’ancien directeur d’école d’un quartier populaire entreprend de relancer le « moribond » conseil communal de sécurité et de prévention de la délinquance (CSPD). Sur « sa ville tranquille, où la délinquance existe néanmoins », il remet ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Luc Deroo, ou l’art d’« engendrer du citoyen » plutôt que de prévenir la délinquance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement