logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/213326/deceleration-des-depenses-des-apul-en-vue/

FINANCES LOCALES
Décélération des dépenses des Apul en vue
Jacques Paquier | Infographies finances | Publié le 23/12/2013

Dans son annexe au projet de loi de finances (PLF) pour 2014, l’Etat prévoit une augmentation des ressources des administrations publiques locales (Apul) de 1,9 % (contre 2 % en 2013 et 2,4 % en 2012).

Pour autant, les droits de mutation à titre onéreux (DMTO) accuseraient un recul. Mais le dynamisme des taxes foncières et d’habitation (grâce à une revalorisation forfaitaire des bases bien supérieure à la prévision actuelle d’inflation) soutiendrait l’élasticité des ressources fiscales.
Les communes devraient voter des taux d’imposition modérés à l’approche des élections, tandis que les départements les maintiendraient à leur niveau de 2012 et utiliseraient en moyenne 50 % de la nouvelle marge de manœuvre dont ils disposent sur les taux de DMTO, dont le plafond passe de 3,8 % à 4,5 %, pour un rendement de 500 millions d’euros.

Du côté des dépenses des Apul, Bercy anticipe leur ralentissement sur 2012-2014 (+ 1,2 % en 2014, après 2,8 % en 2013 et 3,1 % en 2012), en raison du cycle ...

CHIFFRES CLES

3 %, tel devrait être le taux maximum de croissance des rémunérations au sein des Apul en 2014, selon Bercy.