Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Lutte contre les discriminations

La diversité comme moteur de performance

Publié le 13/12/2013 • Par Bénédicte Rallu • dans : France, Toute l'actu RH

Le bilan 2013 de la charte de la diversité montre que « les choses s’accélèrent dans le bon sens », selon son porte-parole Stéphane Roussel, le 12 décembre. Au-delà de l’angle social, elle devient un levier de performance des organisations.

« En 2012, une personne sur quatre se déclarait victime de discrimination. En 2013, c’est une personne sur trois ! Le phénomène s’est amplifié avec la crise », a pointé Fella Imalhayene, secrétaire générale de la Charte de la diversité lors de la présentation du bilan 2013 le 12 décembre à Paris. Mais « en réalisant une enquête annuelle, on voit que les choses bougent ».

Facteur d’amélioration des RH – L’enquête réalisée auprès de 1300 signataires de la Charte de la diversité en entreprise (15% de collectivités) montre en effet des « progrès très nets, selon Luc Vidal, directeur général du cabinet Inergie qui a mené l’étude (1).
La diversité devient un facteur d’amélioration des RH et de performance économique ce qui est nouveau. Elle s’inscrit bien souvent dans une démarche RSE [responsabilité sociétale des entreprises, ndlr]. En recrutant large, on est plus sûr de recruter les meilleurs ». La recherche de la performance motive 57% des répondants pour mettre en œuvre des actions.

La loi oblige à agir – Après avoir signé la charte, les structures continuent d’agir dans 90% des cas. La charte n’est donc pas un simple affichage. Le mouvement serait porté par certaines obligations légales (égalité professionnelle, handicap, âge…). « Elles permettent de déclencher un certain nombre d’actions », détaille Luc Vidal.

Dans les démarches diversité, les premiers thèmes travaillés sont ceux du sexe (65% des réponses), devant celui du handicap (56%), des seniors (48%) et des jeunes (45%). Lors de la phase de recrutement, c’est la question du handicap qui est priorisée.
Lors du parcours professionnel, les actions visant l’égalité professionnelle sont les plus nombreuses avec notamment la recherche de la féminisation des effectifs et de l’encadrement. Mais il apparaît aussi que « les mesures de soutien aux PME/ TPE sont plus efficaces que les mesures coercitives ou les incitations financières », relève Luc Vidal.

Faits religieux et quartiers oubliés – En revanche, il est un point qui stagne depuis quatre ans. La question des quartiers prioritaires reste peu prise en compte dans les démarches diversité (seulement 23% des thèmes). « Cette double peine est réelle, a déploré François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville présent à la présentation. L’origine dans l’origine sociale reste un handicap ».

Deux autres sujets sont encore moins pris en compte : l’orientation sexuelle et le fait religieux (respectivement 10% et 9% des réponses). Mais ils commencent à émerger de plus en plus. « Pour 95% des répondants, le fait religieux n’est pas un problème, éclaire Fella Imalhayene en s’appuyant sur une autre étude menée en septembre 2013 avec l’association IMS Entreprendre pour la cité qui regroupe 230 entreprises engagées dans des démarches de RSE. Pour les autres, la question apparaît avec des demandes liées aux congés ou aux interdits alimentaires ».
L’association fournit d’ailleurs un certain nombre de guides pour mieux appréhender ces questions.

Le bilan de la charte de la diversité montre aussi que l’approche de cette question s’est professionnalisée grâce à la mise en place d’outils de pilotage (tableau de bord interne en majorité, mention des indicateurs diversités dans le rapport annuel, diagnostic…). La démarche s’opère également davantage par type de public et la sensibilisation des collaborateurs s’est accrue (plus de la moitié des effectifs chez 37% des répondants).

Mais ce qui fait aussi avancer les choses pour Stéphane Roussel, le porte-parole de la charte, c’est de les rendre visibles. « La diversité, on l’accueille, on la nomme. Il faut la valoriser. Le CV anonyme est une hérésie ».

Notes

Note 01 Enquête réalisée auprès de 1300 entreprises signataires de la Charte de la diversité entre le 16 septembre et le 15 octobre 2013 Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La diversité comme moteur de performance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement