Aménagement du territoire

Quel est le sort du schéma de cohérence territoriale lorsque l’organe chargé de sa mise en œuvre et de son suivi disparaît ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Un schéma de cohérence territoriale (Scot) ne saurait continuer à produire ses effets sans l’existence d’un établissement public assurant le suivi de sa mise en œuvre et, en premier lieu, l’association à l’élaboration des documents d’urbanisme de rang inférieur.

Ce suivi est assuré, dans la grande majorité des cas, par l’établissement public qui l’a élaboré ainsi que le prévoit l’article L.122-4 du Code de l’urbanisme. Cet établissement est soit un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), lorsque le Scot est élaboré sur son seul périmètre, soit un syndicat mixte.

Compétence transférée – Dans l’hypothèse où cet établissement public est amené à disparaître, la compétence Scot doit être transférée préalablement à un autre établissement public auquel adhère l’ensemble des communes et EPCI compétents. S’il s’agit d’un syndicat mixte, celui-ci peut sans difficultés avoir pour seul objet les missions dévolues par le Code de l’urbanisme à l’établissement public compétent en matière de Scot.

Pour une meilleure lisibilité de la loi, le projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové réintègre à l’article L.122-4 précité une disposition qu’avait malencontreusement fait disparaître l’ordonnance n°2012-11 du 5 janvier 2012 pour préciser à nouveau explicitement que la dissolution de l’établissement public porteur de Scot emporte l’abrogation de ce schéma, sauf si un autre établissement public en assure le suivi.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Votre actu juridique du 12 au 17 juin 2021

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 12 et le 17 juin 2021. ...

  • « Développer une mobilité pour tous »

    Francis Demoz est le délégué général du Laboratoire de la mobilité inclusive. Il revient sur ce que signifie le concept de « mobilité inclusive » et comment le laboratoire agit pour favoriser les projets de mobilités solidaires sur les territoires. ...

  • Passages à niveau : l’obligation de diagnostic enfin précisée

    À la suite d’un rapport parlementaire de 2019 déplorant encore un taux important d’accidents sur les passages à niveau, la loi LOM a prévu la réalisation obligatoire de diagnostic. Le décret en précisant les modalités vient d’être publié. Décryptage. ...

  • Prix Territoriaux La Gazette-GMF, une 22e édition sous pavillon « Gestion des risques » : participez !

    La 22e édition des Prix Territoriaux La Gazette-GMF est lancée ! Du 15 mars au 16 juillet, toutes les collectivités territoriales peuvent présenter leurs dossiers, et valoriser leurs innovations locales, leur démarche transversale et le travail de leurs équipes ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP