Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Inondations dans le Sud-Est : l’aide d’urgence de Bruxelles arrive…

Publié le 12/05/2004 • Par Xavier Brivet • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Bruxelles et la France ont signé, le 10 mai, l’accord pour le versement d’une aide communautaire d’urgence de 19,625 millions d’euros à destination des trois départements sinistrés par les inondations de décembre 2003 (Bouches-du-Rhône, Gard et Vaucluse).

Cette aide, débloquée dans le cadre du Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE), contribuera en particulier à la remise en état des infrastructures (voirie, agriculture, port fluvial d’Arles, établissements de santé) et au remboursement du coût des mesures d’urgence (hébergements provisoires, surcoût pour les services de secours, opérations de sécurisation des berges et digues, nettoyage).

Quelque 8 400 maisons ou appartements ainsi que des entreprises privées ont été touchés.
L’ensemble de la zone industrielle d’Arles, qui compte environ 700 entreprises, a notamment été inondée.

Les infrastructures publiques ont été très dégradées dans les domaines des transports, de la fourniture d’électricité et d’eau potable, des réseaux téléphoniques et des écoles.

Le montant total des dommages directs est estimé à 785 millions d’euros.

Le préfet de la zone Sud – préfet des Bouches du Rhône – qui coordonne les actions des préfets des deux autres départements concernés (Gard et Vaucluse), mettra en oeuvre les procédures d’indemnisation.

L’accord signé à Bruxelles fixe les obligations en matière d’audit et de contrôle de l’aide communautaire, les types d’opérations prévues ainsi que la répartition financière indicative entre les différents types d’opération.

Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Inondations dans le Sud-Est : l’aide d’urgence de Bruxelles arrive…

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement