Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Agenda

Collectivités, fonction publique : les rendez-vous de la semaine du 02 décembre

Publié le 02/12/2013 • Par Cédric Néau • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

Cette semaine au programme, encore et toujours la réforme des rythmes scolaires. Consultations, contestations, les protagonistes tiennent toujours... le rythme. En début de semaine, les Assises nationales du risque naturel se clôturent à Bordeaux, et, à partir de vendredi, c'est à Marseille que va débuter la réunion ministérielle de l'OCDE. Une semaine mezza voce, avant d'attaquer les grands rendez-vous parlementaires qui se préparent.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lundi 2 décembre

Paris :
12h00 –  Entretien de Claude Bartolone avec Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France et Daniel Guiraud, Premier vice-Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Maire des Lilas.
10h30 : Rendez-vous de Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargé de la Décentralisation avec Stéphane TRAVERT, Député de la Manche et rapporteur pour avis du projet de loi MAPTAM pour la commission des Affaires culturelles.

Bordeaux :
Palais des Congrès – Assises nationales du risque naturel organisées par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (et 3).

Mardi 3 décembre

Montpellier-Sète :
9es Assises de l’économie maritime et du littoral (et ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Collectivités, fonction publique : les rendez-vous de la semaine du 02 décembre

Votre e-mail ne sera pas publié

nobab45

03/12/2013 09h10

Concernant la grève du 5 décembre par rapport à la réforme sur les rythmes scolaires. Je lis: snuip, fo,sud et cgt sont pour l’abrogation du décret. Il serait bien de préciser que la grande partie de ces organisations syndicales sont signataires de l’appel de Bobigny de 2010. Qui sauf si je n’ai rien compris demandaient l’abrogation de la semaine des 4 jours. Comprendra qui veut, on ne veut pas de la semaine des 4 jours mais on ne veut pas non plus de celle des 4,5 jours proposée aujourd’hui. De droite, comme de gauche, tous ont constaté depuis cette même période que les 4 jours ce n’était pas bon, la réforme était dans les cartons des uns et des autres. Que de toute façon cette réforme à 4,5 jours est ce qu’il y a de mieux pour les enfants. Mais entre ceux qui veulent le samedi, d’autres le mercredi, d’autres c’est touche à rien, à quel moment on positionne les TAP et APC , les contenus des TAP (en 3/4 d’heures on ne peut pas tout faire, les parents doivent être raisonnable)… Il va être difficile de contenter tout le monde, même s’il faut tous se concerter. Les personnels communaux qui sont au premier rang des concernés et qui font parti de l’équipe éducative sont loin d’être associés contrairement aux enseignants, directions d’école, parents…Mais nous, ou sommes nous. Et les enfants dans tout ça. La réforme est censé être faite pour eux et non pas contre eux. Alors oui, il y a des ratés,il est souvent mis en avant ce qui ne va pas, on ne peut pas non plus nié les coûts. Mais il y a aussi des endroits ou cela se passe bien et à contrario on en parle peut ou pas. Je pense qu’il devrait être mis de côté l’individualisme, le corporatisme qui rongent notre société, et qu’il serait peut-être temps de raisonner collectivement au bien être et dans l’intérêt des enfants. Même si M. Peillon devrait être plus humble, que d’autres devraient arrêter de mettre le feu. Que c’est la crise et que même si elle n’était pas là de toute façon comme d’habitude ce n’est jamais le moment. Alors que fait-on? On se met autour d’une table, on trouve un consensus, on met de côté les municipales qui arrivent, on l’a fait collectif et on avance. Si tous nous dépensions autant d’énergie à trouver comment y arriver plutôt que chacun défendre notre pré carré, on pourrait aboutir à une sacré réforme pour nos » gosses ». Là, nous allons tout gâcher car une fois de plus on ne s’écoute pas les uns les autres.

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement