logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/209800/le-cnfpt-devoile-ses-priorites-pour-2014/

FORMATION
Le CNFPT dévoile ses priorités pour 2014
Martine Doriac | France | Toute l'actu RH | Publié le 29/11/2013

Le Centre national de la fonction publique a présenté le 6 novembre ses orientations pour l'an prochain. Parmi les nouveautés annoncées, le catalogue de formation inter sera désormais feuilletable. La lutte contre l'illettrisme reste toujours une priorité.

Présentée le 6 novembre, l’offre 2014 du Centre national de la fonction publique territoriale s’affine plus qu’elle n’innove. Espaces e-ressources, catalogues numérisés et plans de formation mutualisés, par l’intermédiaire des centres de gestion, pour de petites collectivités aux besoins spécifiques sont déjà expé­rimentés depuis plusieurs années. Mais le catalogue de formations « inter » (60 % de l’offre) sera désormais feuilletable en ligne. Cette nouvelle ergonomie le rendra plus lisible et accessible depuis n’importe quel ordinateur, par exemple en entretien professionnel. Ce qui pourrait en faire, selon Vincent Potier, directeur géné­ral du CNFPT, un « outil managérial ». Déjà possibles pour les formations d’intégration, les inscriptions en ligne seront géné­ralisées aux stages « inter ».

Echanges de pratiques – L’innovation et la diversification pédagogiques devraient servir de moteurs à la programmation 2014, avec davantage de recours aux situations de travail, réseaux numériques, plateformes collaboratives et groupes « miroir » (1) [1]. Et, pour remédier à l’isolement des communes rurales, les journées d’échange de pratiques seront déclinées localement.

Déjà « grande cause nationale » du CNFPT, la lutte contre l’illettrisme restera une priorité en 2014. Il s’agit, selon Lyna Srun, directrice générale adjointe chargée du développement de la formation, de travailler sur la motivation des agents et leur projet dans un parcours, avec un formateur bienveillant qui « donne confiance ». Au titre de ces « grandes causes », l’égalité professionnelle entre femmes et hommes est extraite de la lutte contre les discriminations pour devenir un objectif à part entière.

Nouveau répertoire des métiers – Premier effet de cette évolution, le nouveau répertoire des métiers, qui sera publié début décembre, féminise les métiers réputés masculins et masculinise ceux plus souvent exercés par des femmes. Ainsi, parmi les 231 métiers (au lieu de 233 auparavant), complétés de 6 fiches « fonctions » et de 3 fiches « encadrement », l’édition 2014 détaille l’activité de directrice d’espaces verts ou de grimpeuse-élagueuse… Un « kit égalité », en cours de réalisation avec le ministère des Droits des femmes, complétera la panoplie des formateurs, désormais priés de lutter contre les stéréotypes de façon transversale, c’est-à-dire dans tous les programmes de formation, à la manière du travail en cours sur le développement durable.

Enfin, pour encore rationaliser ses coûts, le CNFPT augmente de 14 à 15 le nombre moyen d’inscrits aux sessions, tout en adaptant ce chiffre à la réalité des territoires.