Aménagement du territoire

L’Etat et les collectivités s’opposent sur le canal d’Orléans

Par • Club : Club Techni.Cités

Le conseil général et l’Agglo d’Orléans ont signé un « pacte » le 21 novembre 2013 pour demander une rétrocession de cette voie d’eau que l’Etat ne veut pas céder gratuitement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec ses 78 kilomètres entre Orléans et Montargis et donc entre la Loire et la Seine le canal d’Orléans déclassé depuis 1954 peut devenir une « formidable vecteur de développement touristique » selon le conseil général du Loiret. C’est pourquoi le CG 45 et l’agglomération d’Orléans ont présenté le 21 novembre un « pacte pour le canal » qui doit « participer au rayonnement économique et touristique de notre territoire ». L’objectif est notamment de rouvrir cette voie d’eau à la navigation de plaisance à l’horizon 2020.
Le conseil général a déjà investi près de 25 millions d’euros depuis 2004 pour engager les premiers travaux de restauration et l’agglomération d’Orléans 9 millions.

L’Etat propriétaire du canal – À l’origine l’estimation prévisionnelle de l’ensemble du projet avait été fixée à 80 millions d’euros, chiffre qui a été revu à la baisse.Mais la restauration de la voie d’eau est encore chiffrée à 50 millions, ce que refusent d’assumer seules ces deux collectivités en rappelant que « ce projet ne « rentre pas dans le champ de leurs compétences obligatoires ».
Ce « pacte » est donc aussi l’outil pour faire pression sur l’Etat, propriétaire du canal, mais qui en a confié la gestion au département en 1984. Les deux collectivités demandent notamment une cession du canal pour l’euro symbolique ce que refuse l’Etat qui demande 6 millions d’euros. « Pas question » ont répondu les collectivités. De même l’Etat refuse la création de nouveaux étangs pour alimenter durablement le canal. CG et Agglo ont listé dans le « pacte » toute une série de projets et de travaux à engager rapidement. Mais sans participation de l’Etat cet engagement devrait rester lettre morte.

Commentaires

1  |  réagir

26/11/2013 08h33 - poulo

Ou comment botter en touche et gagner du temps. on annonce de grands projets mais à cause du vilain Etat, on ne peut rien faire. la ficelle est un peu grosse. Qu’est ce qui empêche le département de rendre roulant pour les cyclistes le canal d’Orléans ?

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP