Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Nouvelle politique contractuelle entre les agglomérations et le département des Alpes-Maritimes

Aménagement du territoire

Nouvelle politique contractuelle entre les agglomérations et le département des Alpes-Maritimes

Publié le 14/06/2004 • Par Brigitte Challiol • dans : France

Le conseil général des Alpes-Maritimes initie une nouvelle forme de solidarité territoriale avec la mise en place de contrats de plan départementaux. Les quatre premiers, qui doivent être signés avant la fin du mois, concernent les quatre communautés d’agglomération Nice Côte d’Azur, Sophia Antipolis, Pôle Azur Provence et Riviera Française, représentant 55 communes et 791 982 habitants, soit 77,35% de la population des Alpes-Maritimes. Les contrats qui portent sur la période 2004-2009 avec une possibilité de révision en 2006, représentent une aide financière de 208 millions d’euros du département pour 1,2 milliard d’investissement, répartie autour de quatre dossiers prioritaires : les déplacements (39% du contrat de plan), l’environnement et la qualité de vie (27%), le logement (14%) et l’économie (20%). Au total, 80 projets ont été retenus, relevant des compétences des communautés d’agglomération mais considérés comme ayant un intérêt départemental comme le transport en commun en site propre de Nice ou les passages à niveau de la ligne Cannes-Grasse, le développement de filières de tri des déchets ou encore la création de zones d’activités.« Nous mobilisons des crédits qui produiront un effet multiplicateur incomparable sur tous les projets communautaires », remarque Christian Estrosi, président du Conseil général qui assure que cette démarche contractuelle sera étendue d’ici la fin de l’année avec les communautés de communes et les communes qui ne sont pas dans des structures intercommunales.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nouvelle politique contractuelle entre les agglomérations et le département des Alpes-Maritimes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement