Sécurité

Fermeture définitive de l’usine chimique AZF

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le site pourrait abriter un pôle d’activités liées aux biotechnologies.
La société Grande Paroisse, filiale du groupe TotalFinaElf, a décidé le 11 avril de fermer définitivement le site chimique AZF de Toulouse, dont l’explosion le 21 septembre dernier avait fait 30 morts et plus de 2 000 blessés. Le groupe pétrolier s’engage dans un plan de reconversion et de remise en état du site, conformément au souhait de Philippe Douste Blazy, maire de Toulouse et président de la communauté d’agglomération. La commune, le conseil régional de Midi-Pyrénées et le conseil général de Haute-Garonne ont déjà engagé des projets sur le développement d’un pôle d’activités liées aux biotechnologies. TotalFinaElf propose d’y participer. Cette « Cité des biotechnologies » s’adosserait à un incubateur d’entreprises. Le plan de reconversion du groupe chimique prévoit également un soutient aux sous-traitants de la chimie et une aide aux PME.
Concernant le volet social , sur les 470 salariés d’AZF dont 80 personnes
employées par des sous-traitants sur site, un plan de départ en pré-retraite de 175 personnes a déjà été signé avec les organisations syndicales . 80 personnes seraient par ailleurs maintenues sur le site pour assurer sa remise en état et 35 autres personnes mutées vers d’autres sites. L’avenir des autres unités industrielles du pôle chimique principalement SNPE et Tolochimie frappées de fermeture depuis six mois, est toujours en suspens.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Micropolluants : un panel de solutions pour changer les pratiques

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP