Environnement

Faire du vélo « un mode de déplacement à part entière »

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Le volontarisme des collectivités en matière de vélo entraîne une rapide augmentation de la part de ce mode de transport dans les déplacements, observe le député du Bas-Rhin, Armand Jung. A l’échelle nationale, un signal de l’Etat pourrait faire passer sa part modale de 1 % aujourd’hui à 5 % dans quelques années ». Pour atteindre ce seuil, le vélo ne doit plus être appréhendé sous son seul aspect ludique, estime cet élu qui détaille diverses mesures en faveur d’un « mode de déplacement à part entière », dans un rapport remis le 15 avril dernier aux ministres de l’Environnement et des Transports *.
Pour surmonter l’obstacle du vol, Armand Jung mise sur le marquage, qui coûterait 0,5 euro par bicyclette. Pour favoriser la sécurité, il propose d’assujettir les freins, casques et éclairages à un taux de TVA minoré (5,5 %), « une mesure à laquelle Bruxelles n’est pas opposé ». En matière d’urbanisme, le rapport plaide pour l’obligation de construction de locaux vélos dans les immeubles neufs (habitation et bureaux). En termes de financement, le député préconise que 10 % du budget routes du ministère des Transports soit affecté au vélo (contre 5 % aujourd’hui), par le biais des contrats de plan. Des aides publiques devraient également bénéficier aux entreprises qui favorisent le déplacement à vélo de leurs salariés. Enfin, pour les actions de promotion, Armand Jung appelle à la création d’un Fonds de soutien aux opérations « exemplaires et contagieuses », auxquels PSA et Renault se disent prêts à souscrire.
Laurence Madoui

* Propositions pour une nouvelle politique de promotion du vélo en France.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP