Santé

Perpignan cantonne les antennes de téléphonie mobile

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plus d’antennes de téléphonie mobile à moins de 100 mètres d’une école, d’une crêche, d’un établissement de santé ou d’une maison de retraite. C’est la mesure radicale que vient d’adopter la ville de Perpignan. Un arrêté municipal du 7 juin interdit désormais toute implantation nouvelle dans le pourtour de près d’une centaine d’établissements accueillant des enfants, des personnes âgées ou des malades. Les antennes existantes, elles, ont trois ans pour disparaître. La municipalité a ainsi opté pour une lecture stricte du décret du 3 mai 2002 relatif aux valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques. « Nous avons voulu répondre à l’inquiétude de la population, indique Philippe Maréchaux, chargé de mission au cabinet du maire de Perpignan. La question de l’impact supposé des rayonnements électromagnétiques sur la santé revient dans toutes les réunions organisées dans les quartiers et à fait l’objet de plusieurs pétitions. En attendant que le législateur tranche dans un sens ou dans l’autre, nous avons choisi d’appliquer le principe de précaution ». En complément de l’arrêté municipal, une charte sera proposée aux opérateurs. Parmi les mesures envisagées : une cartographie des équipements installés et une mesure régulière (trois fois par an) du niveau de champ électromagnétique sur la ville. « L’objectif est d’améliorer la transparence, souligne Philippe Maréchaux. Si la loi change, nous devons être en capacité de réagir rapidement. Cela suppose une connaissance du parc dont nous ne disposons pas actuellement ».
Jean Lelong

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Un guide Amorce-Enedis pour tout savoir sur les réseaux de distribution de l’électricité

    L'association Amorce et le concessionnaire des réseaux électriques Enedis publient un guide à destination des collectivités pour les accompagner dans leur stratégie de gestion des réseaux d'énergie et de transition écologique. ...

  • « Quelle construction publique demain ? »

    Chaque mois, les élèves ingénieurs en chef de l'INET vous proposent une tribune sur les grands enjeux territoriaux. Comment la puissance publique peut-elle, en matière de construction, contribuer à atteindre la neutralité carbone ? Quels leviers activer ? Quelles ...

  • Comment développer un réseau de froid

    Les réseaux de froid sont encore peu développés en France. L’État a tout de même fixé l’objectif de tripler d’ici à 2028 la quantité de froid qu’ils délivrent. À quelles conditions et pour quels usages sont-ils pertinents ? ...

  • Les passages piétons 3D : l’idée a vraiment du mal à trouver ses marques

    Le Cerema a publié un rapport d’étude de synthèse de six expérimentations évaluant les passages pour piéton en trois dimensions en lien avec la délégation à la sécurité routière du ministère de l’Intérieur. Un document qui ne fait pas une bonne ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Numérique et services publics : saisir l'opportunité

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP