Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Congrès des maires 2013

Les acteurs de l’insertion défendent leurs outils

Publié le 21/11/2013 • Par Sophie Le Gall • dans : France

« Ne touchez pas à notre CCAS ! », « Ne touchez pas à notre mission locale !», « Ne touchez pas à notre maison de l'emploi ! ». Telles sont les suppliques adressées, mercredi 20 novembre, par des maires et des représentants d'associations au gouvernement lors de l'atelier « Accompagner vers l'insertion ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Motivés, imaginatifs, mais aussi sur la défensive. Les élus et leurs partenaires engagés sur le champ de l’insertion sociale et professionnelle ont fait part de leurs expériences de terrain et aussi de leur crainte de voir leurs outils de proximité ­ centre communal d’action sociale (CCAS), mission locale, maison de l’emplois- affaiblis ou réformés.

De l’aide au parcours – Les intervenants et les élus dans la salle ont présenté diverses initiatives qui démontrent que l’insertion se conçoit, aujourd’hui, comme un parcours échelonné et non plus comme un coup de pouce occasionnel. François Soulage, président du secours catholique et membre du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) a ainsi souligné, en guise d’exemple, la différence entre l’aide alimentaire et une épicerie sociale. « Dans une épicerie sociale, un bénéficiaire peut faire des choix, rencontrer des professionnels de l’insertion, entamer un dialogue. On sait bien qu’une personne va venir pour un besoin alimentaire, mais, qu’en fait, il y a bien d’autres soucis à régler. Nous sommes passés du simple accueil à l’accompagnement », a-t-il expliqué. Patrick Masclet, maire d’Arleux (59), vice-président de la communauté d’agglomération du Douaisis, président de l’Association départementale des maires du Nord, qui animait l’atelier en sa qualité de président de la commission Cohésion sociale de l’AMF, a insisté sur la nécessité de « personnaliser » ces parcours.

Défi à relever – Tous semblent estimer que leur capacité d’innovation doit être à la hauteur de l’augmentation du nombre de personnes en difficulté, avec une préoccupation particulière pour les femmes, qui représentent près des trois-quarts des 1,5 million de personnes en situation de sous-emploi (Source : CESE, 2013). Les intervenants ont expliqué se retrouver de plus en plus souvent face à des personnes très éloignées de l’emploi pour qui il faut, dans un premier temps, imaginer une étape de remobilisation.

Marie-Hélène Jeanjean, maire de Savy (02), vice-présidente de la communauté de communes du pays du Vermandois, chargée de l’emploi et de l’insertion, a ainsi expliqué que la maison de l’emploi de son territoire organise des ateliers visant à redonner des repères spatio-temporels. Ensuite, en se donnant du temps, il s’agit de diriger ces personnes vers des formations qualifiantes et des secteurs pourvoyeurs d’emplois. En rapport avec cette exigence de sortie positive, Cécile Moutte, présidente de la mission locale Nord-Essonne, a estimé que le dispositif des Emplois d’avenir était performant car « conçu avec des professionnels de l’insertion » et que les élus doivent s’en emparer en faisant preuve d¹imagination, notamment en plaçant les jeunes dans des services très variés.

 Outils de proximité en danger –  Pour poursuivre ce travail, les élus et leurs partenaires souhaitent que leurs outils et leurs structures de proximité soient pérennisés. « Quand il n’y a pas de CCAS, il faut en demander un ! », a lancé Patrick Masclet, insistant sur l’indispensable travail de « coordination » accompli par les CCAS, alors même que la suppression des centres communaux d¹action sociale est évoquée depuis plusieurs années.

Marie-Hélène Jeanjean a fait part de son inquiétude quant à la perspective de la baisse de crédits alloués aux maisons de l’emploi dans le cadre de la loi de finances pour 2014. Représentante du ministère du Travail, Emmanuelle Wargon, déléguée générale de l’emploi et la formation professionnelle, a confirmé cette baisse, la justifiant par l’hétérogénéité du travail effectué par les maisons de l’emploi. De son côté, Cécile Moutte a souligné le danger qu’il y aurait, selon elle, à fusionner, comme cela est évoqué sur certains territoires, les maisons de l’emploi et les missions locales, rappelant que les jeunes représentent un public spécifique, particulièrement touché par les difficultés d’accès à l’emploi, et que les missions locales appliquent « une méthode d’accompagnement global, qui va au-delà de l’insertion professionnelle ».

Les participants à cet atelier se sont séparés sur un mot d’ordre  – l’insertion, ce n’est pas faire du chiffre ! François Soulage a ainsi mis en garde : « Mobilisons-nous pour que l’économie sociale et solidaire garde ses spécificités, qu’elle ne soit pas assimilée au secteur marchand. Elle peut proposer des formes d’activité, comme le bénévolat, qui constituent cette première marche, indispensable, vers l’insertion ».

Cet article fait partie du Dossier

Congrès des maires 2013 : toutes les infos, tous les débats

Sommaire du dossier

  1. Congrès des maires 2013, dernière année de mandat en temps de crises
  2. Le journal du Congrès des maires : retour sur les temps forts, en vidéo
  3. Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (AMF) : « La liberté des maires est tournée vers l’efficacité de la gestion »
  4. Rythmes scolaires : Le gouvernement confirme la reconduction du fonds d’amorçage pour 2014-2015
  5. Jean-Marc Ayrault annonce l’assouplissement des crédits aux collectivités sur fonds d’épargne
  6. Quatres maires jugent le discours de Jean-Marc Ayrault
  7. La fusion des communes enflamme le congrès des maires
  8. Fin de l’ingénierie publique de l’Etat: innover sans brusquer les communes
  9. Rythmes scolaires : Vincent Peillon reconnaît « demander un effort sans précédent aux collectivités locales »
  10. Les acteurs de l’insertion défendent leurs outils
  11. Que pensez-vous de la réforme des rythmes scolaires ? Des maires témoignent
  12. Le patriotisme communal au cœur du congrès de l’AMF
  13. Offre d’accueil des moins de 3 ans : les collectivités vont devoir s’entendre pour réduire les disparités territoriales
  14. Les maires et les interco, maillons forts de l’économie locale
  15. Que pensez-vous du Plan local d’urbanisme intercommunal ? Des maires témoignent
  16. Centenaire de la Grande guerre : les communes s’investissent dans la commémoration
  17. Elus ruraux : « un sentiment d’abandon, qui peut dégénérer en sentiment d’exclusion » – Vannick Berbérian (AMRF)
  18. Transition énergétique : quelles marges de manœuvre pour les élus des Dom-Tom ?
  19. L’agenda des débats du Congrès des maires 2013
  20. Mediascopie : Les 213 mots qui définissent la relation entre les maires et leurs habitants
  21. Les temps forts du Congrès des maires 2012 en vidéo
  22. Les rendez-vous du Salon des maires et collectivités locales 2013
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les acteurs de l’insertion défendent leurs outils

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement