Transports

Premiers incidents pour le tramway de Caen

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les ingénieurs de Viacités, le syndicat mixte des transports de l’agglomération caennaise, et ceux des concessionnaires, celui du réseau (construction et maintenance) et celui du service, recherchent toujours activement les origines de l’incident survenu le jeudi 21 novembre sur le Tramway sur Voie Réservée (T.V.R.) de la Communauté d’Agglomération du Grand Caen (19 communes, 203 000 habitants, Calvados), inauguré il y a une dizaine de jours. Si le déraillement, n’a pas eu de conséquences graves, le tramway sur pneu guidé par un seul rail central effectuait, sans voyageur, un demi-tour dans une boucle de retournement limitée à 10 km/h lorsque le premier galet du convoi est sorti du rail, il ne laisse toutefois d’inquiéter les responsables de Viacités. Cette défaillance est en effet identique à celle survenant de façon récurrente sur un autre tramway sensiblement de même type et également construit par Bombardier, celui de Nancy (Meurthe-et-Moselle, 102 410 habitants). Des dysfonctionnements qui ont d’ailleurs justifié aux yeux de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) de demander officiellement au secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, la suspension de l’exploitation des tramways de Caen et Nancy. Pour l’heure, Viacités, qui a dû faire face depuis jeudi dernier à deux autres incidents "de moindre importance", un problème d’aiguillage et l’éclatement d’un pneu, a fait renforcer les mesures de surveillance et de contrôle du réseau, des galets et des vitesses.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Micropolluants : un panel de solutions pour changer les pratiques

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP