Environnement

Il n’y a plus d’incinérateurs hors normes en activité

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les usines d’incinération d’ordures ménagères (UIOM) ne respectant par la réglementation sur les rejets atmosphériques ont toutes cessé leurs activités, alors qu’on en dénombrait encore 36 en mai dernier, selon un communiqué du ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Entre temps, 31 sites ont fermé, deux unités (Aurillac et Dieppe) se sont conformées à l’arrêté du 25 janvier 1991 (qui devait s’appliquer fin 2000), et trois autres (Surgères, Paillé et Saint-Pierre d’Oléron en Charente-Maritime) ont suspendu leur activité dans l’attente de travaux de mise en conformité. A noter que quatre UIOM avaient continué à fonctionner en dépit des mesures de suspension administrative dont elles avaient été l’objet : Dieuze (Moselle), qui a fermé en juin dernier, Caylus et Auvillar (Tarn-et-Garonne), qui ont tourné jusqu’en août, et Saint-Florent (Haute-Corse), qui n’a éteint ses fours que début janvier 2003.
Laurence Madoui

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP