Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Congrès des maires

La leçon du professeur Attali

Publié le 19/11/2013 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Appelé à conclure la table-ronde dédiée à la pertinence des 36 769 communes, l’ancienne éminence grise de François Mitterrand a fait court, mais percutant. Maîtrise drastique de la dépense publique, suppression de la compétence générale de la plupart des échelons, disparition du département… : morceaux choisis de l’intervention de Jacques Attali.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le maire échappe à la tyrannie du court-terme

« Les maires sont absolument fondamentaux dans la défense de la République. Personnellement, j’ai toujours résisté à la tentation d’essayer d’obtenir un mandat électif, mais le seul que je regretterai de ne pas avoir eu, c’est celui de maire. C’est celui qui laisse le plus de chance de laisser une trace car, contrairement à un ministre dont la mission peut être menacée à chaque instant, il échappe à la tyrannie du court terme. C’est un acteur fondamental dans un pays qui, on le voit chaque jour davantage, est menacé dans sa structure démocratique même. »

 Trouver 15 milliards d’économie cette année

« La dépense publique n’est pas mauvaise en soi. Elle a vocation à continuer à être élevée en France, parce qu’en dehors de l’éducation, elle est efficace. Nous avons sans doute l’une des meilleures qualités de vie dans le monde. Mais il faut maîtriser les dépenses. Il faut trouver 15 milliards d’économie dès cette année. Si nous ne sommes pas capables de penser un Etat et des collectivités modernes, les coupes seront aveugles. Les plus faibles en seront les victimes, c’est-à-dire les petites collectivités. »

Une inventivité institutionnelle unique au monde

« Nous ne pouvons pas avoir dans notre pays sept, huit ou neuf niveaux de collectivités territoriales (communes, communautés de communes, agglomérations, métropoles, pays, département, région…). Nous avons atteint un niveau d’inventivité institutionnelle unique au monde. Il va falloir sortir de l’ambigüité, même si c’est à notre détriment. A un moment il faut choisir. Il faut sortir de la folie de la compétence générale de toutes les collectivités en vertu de laquelle chacun a le droit de faire tout et n’importe quoi. »

 Les départements sont les adversaires des communes

« Vous, maires, vous devez faire front contre les conseils généraux. Les départements sont les adversaires des communes. A un moment, il faut choisir. Il n’y a pas de place, dans le long terme, pour autant de niveaux de collectivités. La démocratie passe mieux par les communes que par les départements. »

 Des transferts durables du PIB de la région parisienne ?

« Il faut convaincre le pays de l’importance des collectivités. La région parisienne produit entre 32 et 34 % du PIB. Transfert fait, elle dispose d’un pouvoir d’achat qui se situe entre 25 et 26 % du PIB. Elle transfère au reste du pays une part très considérable de ses richesses. Est-ce que c’est durable ? Il faut que vous convainquiez que cela est bon pour le pays. Moi-même j’en suis convaincu. La force de la France, notamment touristique, réside dans son extraordinaire diversité. »

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La leçon du professeur Attali

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement