logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/20767/andre-rossinot-veut-susciter-la-creation-dobservatoires-regionaux-de-lemploi-public-2/

RESSOURCES HUMAINES
André Rossinot veut susciter la création d’observatoires régionaux de l’emploi public
La Rédaction | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 28/02/2003

Nombreux départs à la retraite, rigidités statutaires, nouvelles compétences… Fort du constat que les prochaines années risquent d’être des « années de pénurie, les collectivités locales ayant de plus en plus de mal à recruter », André Rossinot a bien l’intention de renforcer l’action du CNFPT [1], qu’il préside, sur ces questions. Avec une idée, a t-il indiqué en marge de la (notre photo) : « créer des conférences régionales permanentes de l’emploi territorial, dans un premiers temps, que l’on pourrait élargir ensuite à l’emploi public.». Pour cela, André Rossinot imagine d’associer dans chaque région les directions régionales du CNFPT, les centres de gestion et les maires de grandes villes. « Ce serait un noyau de départ », juge t-il, pour des structures qui pourraient, dans son esprit, remplir plusieurs missions. D’abord, jouer le rôle d’observatoires de l’emploi public, permettant de repérer les métiers nouveaux, de quantifier les besoins ou d’identifier les programmes de formation nécessaires. Ensuite, en matière de formation, ces structures pourraient être le lieu de dialogue entre les acteurs de la FPT et l’ensemble des lieux de formation supérieure, « car il faudra rapidement mener des actions de communication pour mieux faire connaître aux jeunes les métiers de la FPT ». Dans cet esprit, en remettant leurs certificats d’aptitude aux élèves administrateurs de la promotion Jean Vilar de l’INET, André Rossinot a par ailleurs indiqué qu’il avait proposé au gouvernement une conférence regroupant l’ensemble des universités, instituts et écoles qui forment les cadres dirigeants de la fonction publique « afin de mieux construire la continuité des diplômes et de promouvoir les métiers de la fonction publique ». Il compte présenter ces orientations aux délégués régionaux du CNFPT qu’il réunit cette semaine à Paris. Son souhait est de démarrer avec deux ou trois régions expérimentatrices.
Frédéric Valletoux