Environnement

Ile-de-France : les effets mortels de la pollution sont confirmés

Par • Club : Club Techni.Cités, Club Santé Social
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La nouvelle livraison de l’étude Erpurs (évaluation des risques de la pollution urbaine sur la santé) confirme les résultats des précédents travaux : les épisodes de pollution atmosphérique en Ile-de-France s’accompagnent d’une augmentation de la morbidité et de la mortalité. Ainsi, le passage d’un niveau de pollution de base (non dépassé au cours des 18 jours les moins pollués de l’année) à un niveau médian (atteint ou dépassé la moitié des jours de l’année) coïncide avec une hausse de 7,9 % des hospitalisations pour asthme des moins de 15 ans (en rapport avec le dioxyde d’azote), de 5,1 % pour les hospitalisations pour maladies respiratoires des moins de 15 ans (en rapport avec les particules fines) et de 4,7 pour la mortalité pour causes ...

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP