Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Parlement

Prostitution : le compte-rendu des auditions de Manuel Valls et Christiane Taubira

Publié le 14/11/2013 • Par avec l'AFP Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité

Valls taubira
PHILIPPE MERLE / AFP
Auditionné le 14 novembre à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur s'est dit favorable à la suppression du racolage public prévu dans la proposition de loi sur la prostitution, dont l'examen est prévu les 25 et 27 novembre. Toutefois, il a reconnu que ce délit permettait d'aider à la connaissance des réseaux. Les autres ministres auditionnés, Christiane Taubira et Marisol Touraine, sont revenues sur la pénalisation annoncée des clients, exprimant leur accord. Mais avec des réserves.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La suppression du délit de racolage public à l’encontre des prostituées « peut paraître logique », mais ce délit permet d’obtenir des renseignements sur les réseaux de proxénétisme et aide à la gestion de l’ordre public, a souligné le 15 novembre le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

Le ministre était interrogé par la commission de l’Assemblée nationale chargée d’examiner la proposition de loi contre la prostitution, qui sera débattue les 25 et 27 novembre. Elle prévoit notamment une amende pour sanctionner le client, un « stage de sensibilisation » comme « alternative aux poursuites », ainsi que la suppression du délit de racolage public.

Des renseignements ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prostitution : le compte-rendu des auditions de Manuel Valls et Christiane Taubira

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement