Espèces protégées

Ours : la cohabitation est possible, même en Ariège

| Mis à jour le 13/11/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

Bernard-Boehne CC

Le conseil général de l'Ariège a voté à l'unanimité le 4 novembre le retrait complet des ours du département. Une motion qui restera sûrement sans suite. La France est déjà sous le coup d’une mise en demeure européenne pour non respect de la directive Habitats Faune Flore.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« L’État a réintroduit les ours de manière autoritaire, contre notre volonté. Alors qu’il les retire et qu’il les mette où bon lui semble », a déclaré à l’AFP Robert Zonch, conseiller général du canton de Castillon. Cette décision fait écho aux récentes déclarations du ministre de l’Ecologie Philippe Martin qui a annoncé le 17 octobre que des mesures d’effarouchement ou de déplacement des ours pourraient être prises de manière exceptionnelle.

Une motion illégale – « C’est la première fois qu’un ministre de l’Ecologie accède aux demandes les plus extrêmes d’un lobby anti-environnemental sans aucune concertation. C’est d’autant plus grave que les mesures annoncées sont non seulement inefficaces, mais surtout illégales » regrette Alain Reynes, directeur de l’association Pays de l’ours, soutenue par le WWF.

En effet, la directive Habitats Faune Flore du 5 mai 1992 interdit ces pratiques. La France est d’ailleurs sous le coup d’une mise en demeure lancée par la commission européenne en novembre 2012 pour non respect de ses engagements concernant la protection de l’ours brun.

Une cohabitation sans problème – « C’est pourquoi cette décision n’aura pas de suite dans les départements limitrophes. Car, dans la mesure où les éleveurs emploient un berger avec un chien pour surveiller les brebis en estive (pâturages d’altitude), la cohabitation se passe très bien. L’ours est responsable de moins de 1 % des mortalités » note Alain Reynes.

Partout ailleurs en Europe, la cohabitation ne pose pas de problèmes : les populations d’ours dépassent parfois plusieurs centaines de bêtes et sont souvent une ressource économique. Alors que la France dispose du programme de cohabitation le plus développé, c’est aussi le pays où la contestation est la plus forte.

L’ours, bouc émissaire – « Ce n’est qu’une gesticulation pré-électorale. Les agriculteurs et les chasseurs votent, pas les ours ! L’élevage est en crise ; le nombre d’éleveurs a chuté de 15 % entre 2000 et 2010. L’ours n’est que le bouc émissaire » analyse Alain Reynes.

Actuellement, les Pyrénées comptent 22 ours. Il n’en restait plus que 5 en 1995. La population a été renforcée par 8 individus entre 1996 et 2006.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Recensement des ouvrages d’art de rétablissement des voies des collectivités : la liste est publiée

    Un an après une première liste, provisoire, le gouvernement a publié par arrêté les ouvrages d’art de rétablissement des voies appartenant aux collectivités, en application de la loi Didier de 2014. Mais des mises à jour sont encore prévues. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP