Environnement

Le consultation de la colère en Lorraine

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les élus veulent que l’Etat prenne en main le problème des affaissements miniers.

Le collectif de défense des communes minières de Lorraine organisera du 10 au 23 novembre une consultation publique dans une quarantaine de villes représentant quelque 150 000 habitants concernés par les affaissements miniers dans le bassin ferrifère. Les élus pourront opter, au choix, pour un référendum ou pour une collecte de pétitions dont les réponses seront analysées lors des conseils municipaux extraordinaires du 23 novembre. La liste des doléances paraît comme une litanie d’appels inlassablement répétés depuis les premiers affaissements graves en 1996 : surexploitation des bassins, dédain des règles de protection du sous-sols, lenteur des procédures d’expertise judiciaire et d’indemnisation des sinistrés, projet d’ennoyage du bassin nord, non-respect des engagements de l’Etat en matière d’urbanisme… “ L’attentisme de l’Etat a trop duré : en matière d’urbanisme, les élus attendent des réponses claires depuis plus de six ans. L’indemnisation des sinistrés du bassin de Langres est en souffrance depuis près d’une décennie. De même, les élus du bassin nord redoutent toujours que l’ennoyage des galeries provoque de les dégâts déjà constatés dans les bassins sud et centre. L’Etat ne peut pas indéfiniment se défausser ”, affirme André Corzani, maire communiste de Jœuf (Meurthe-et-Moselle), conseiller général et membre du bureau du collectif des communes minières. Le résultat de la consultation ne présentera pas de valeur juridique, mais constitue une forme d’action inusitée.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP