Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Intégration

Insérés par la mairie, les Roms passent désormais inaperçus à Sénart

Publié le 08/11/2013 • Par La Rédaction avec l'AFP • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions, Retour sur expérience prévention-sécurité

Zone pavillonnaire
D.R.
Salariés, ils paient leur loyer et scolarisent leurs enfants. Les années d'errance, de campements sauvages en squats illégaux, sont du passé pour une poignée de Roms qui ont bénéficié d'un projet-pilote d'insertion initié il y a quinze ans à Sénart, en Seine-et-Marne.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un père de famille, portant un gilet jaune fluo, range des caddys sur un parking de supermarché. Un autre est employé municipal en charge des espaces verts. Plusieurs travaillent dans des sociétés de nettoyage. Les femmes restent plus souvent à la maison, dans des intérieurs impeccables remplis de bibelots en porcelaine et d’imprimés fleuris.

Alors que la présence en France des Roms ne cesse de nourrir de violentes polémiques, tous; ici à Sénart, n’aspirent qu’à une chose: passer inaperçus.
« Mon mari travaille, mon petit-fils est à la maternelle. Ca se passe très bien avec les voisins », assure une Rom dans son appartement coquet. « Mais ne dites pas mon nom: personne ne sait qu’on a vécu en caravane, je ne veux pas qu’on se ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Régions

2 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Insérés par la mairie, les Roms passent désormais inaperçus à Sénart

Votre e-mail ne sera pas publié

doudou Mariolo

12/11/2013 12h18

bonjour / Latcho dives

Du temps ou j’étais encore conseiller en insertion professionnelle à Nantes,il y a eu le même type de projet réalisé et je dois dire que çà marche quand les conditions sont respectées des deux cotés ! alors je dit bravo ! Ai connu des familles arrivées dans les années 90 et maintenant intégrées , avec travail , appartement , scolarité ……

Olivierf Fournier

13/11/2013 11h34

Belle idée, donnons leur la priorité aux embauches et aux aides … dans un pays où les nationaux se précarisent.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement