logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/20581/nantes-renonce-provisoirement-au-tram-bus/

TRANSPORTS
Nantes renonce provisoirement au tram-bus
La Rédaction | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 27/02/2004

La communauté urbaine de Nantes renonce, au moins provisoirement, au tram-bus doté d’un guidage par rail optique : cette technologie devait être utilisée pour sa quatrième ligne, longue de 7,5 kilomètres, appelée à desservir le sud-est de l’agglomération. Après un premier appel d’offres déclaré infructueux, les élus, réunis mercredi 25 février, n’ont pas été convaincus par les deux candidatures reçues. Surtout, la collectivité se méfie des avatars techniques rencontrés par d’autres villes françaises sur le même type de technologie. Dans l’attente, elle va mener le chantier du tracé initialement retenu (coût : 54 millions d’euros) mais le réserver pour l’instant à un axe rapide dédié intégralement aux bus conventionnels dont la vitesse commerciale annoncée sera proche du tramway. Accessoirement, la communauté urbaine va réaliser dans l’immédiat des économies : le désengagement de l’Etat sur le projet tram-bus, estimé à 22,4 millions d’euros, a été évalué à 10 millions. A comparer aux 9 millions d’euros que coûteront les vingt bus articulés pour cet axe rapide qui sera ouvert en septembre 2006.