Transports

Nantes renonce provisoirement au tram-bus

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La communauté urbaine de Nantes renonce, au moins provisoirement, au tram-bus doté d’un guidage par rail optique : cette technologie devait être utilisée pour sa quatrième ligne, longue de 7,5 kilomètres, appelée à desservir le sud-est de l’agglomération. Après un premier appel d’offres déclaré infructueux, les élus, réunis mercredi 25 février, n’ont pas été convaincus par les deux candidatures reçues. Surtout, la collectivité se méfie des avatars techniques rencontrés par d’autres villes françaises sur le même type de technologie. Dans l’attente, elle va mener le chantier du tracé initialement retenu (coût : 54 millions d’euros) mais le réserver pour l’instant à un axe rapide dédié intégralement aux bus conventionnels dont la vitesse commerciale annoncée sera proche du tramway. Accessoirement, la communauté urbaine va réaliser dans l’immédiat des économies : le désengagement de l’Etat sur le projet tram-bus, estimé à 22,4 millions d’euros, a été évalué à 10 millions. A comparer aux 9 millions d’euros que coûteront les vingt bus articulés pour cet axe rapide qui sera ouvert en septembre 2006.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Zéro artificialisation nette : « L’Etat prend une position de contrôle »

    Objectif zéro artificialisation nette, position de l'État, politique d'aménagement… Entretien avec Philippe Schmit, secrétaire général de l’Assemblée des communautés de France (AdCF). ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Introduit par le plan national biodiversité, l’objectif de zéro artificialisation nette n’en est qu’à ses prémices. Extrêmement transversale, son application interroge autant sur la mesure de l’artificialisation que sur l’ambition du dispositif. ...

  • Ces territoires innovants dans la collecte sélective

    Quinze nouveaux lauréats ont été désignés pour la 2e phase de l’appel à manifestation d’intérêt « collectes innovantes ». Citéo cherche à dynamiser et renouveler le geste de tri avec un budget de 6 millions d’euros. ...

  • Vers des bâtiments responsables et respectueux de la santé

    Le groupe "Réflexion et bâtiment responsable 2020-2050" du Plan bâtiment durable a publié une note thématique intitulée "Bâtiment responsable et santé", destinée à rendre prioritaire la santé lors de la conception des bâtiments. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP