Aménagement du territoire

Potentiel scientifique et développement industriel : le grand écart

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le potentiel scientifique et technique d’une région ne correspond pas toujours à son développement industriel, et vice-versa. C’est l’un des enseignements de l’étude sur le développement industriel de la France*, réalisée par la Datar et remise au gouvernement le 23 février. La Délégation distingue quatre groupes de territoires : les régions cumulant un potentiel scientifique et un développement industriel élevés (Ile-de-France, Rhône-Alpes en tête avec la Lorraine, la Bretagne et le Centre), les régions qui ne disposent pas d’un potentiel scientifique et technique à la hauteur de leur développement industriel (Pays de la Loire, Nord-Pas-de-Calais…), les régions dont ce potentiel excède le niveau de développement industriel (PACA, Midi-Pyrénées), enfin les régions caractérisées à la fois par un faible potentiel scientifique et un développement industriel moyen (Limousin, Basse Normandie et Auvergne). Pour mieux articuler potentiel scientifique et technologique et développement économique, la Délégation suggère la mise en place d’une nouvelle politique industrielle fondée sur des « pôles de compétitivité » resserrant le maillage entre l’innovation, la recherche et le développement industriel. Ces pôles seraient mis en place en concertation étroite avec les conseils régionaux. Le gouvernement pourrait annoncer des mesures lors d’un CIADT consacré à l’industrie dans les prochains mois.
* « La France, puissance industrielle, une nouvelle politique industrielle par les territoires », Datar, février 2004.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP