Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transition énergétique

Des « investissements d’avenir » orientés vers les territoires

Publié le 30/10/2013 • Par Claudine Farrugia-Tayar • dans : France

Louis Gallois, commissaire général à l’investissement a présenté le 29 octobre dernier « la contribution à la transition énergétique du programme d’investissements d’avenir », en présence de Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En préambule, Louis Gallois a prévenu : « Il faut éviter de recommencer ce que l’on a fait sur le solaire. Est-ce qu’un débat sur la tarification de l’électricité à partir des énergies renouvelables peut permettre aux industriels de créer un marché intérieur avant d’aller à l’export ? » Telle était l’interrogation qui planait lors de la présentation des projets liés à ce deuxième programme d’investissements d’avenir, pour lesquels plus de 12 milliards d’euros devraient être mobilisés.

Des territoires dopés – Pour l’heure, les financements sont partiellement « ouverts » : dans le détail, 800 millions d’euros iront au développement de « démonstrateurs », 300 millions d’euros viendront soutenir les transports du futur. La mise en place de « prêts verts », destinés à favoriser la diffusion de technologies éco-efficientes (410 millions d’euros), et le soutien aux projets industriels de filières (400 millions d’euros) sont également prévus. Mais les territoires seront particulièrement dopés par une enveloppe de 335 millions d’euros en faveur de la mise en place de projets de renouvellement urbain innovants, et 75 millions d’euros dédiés à la transition énergétique, via des projets à fort ancrage local, créateur d’emplois.

On peut citer en particulier RUPELLA –Reha, des opérations de réhabilitation en approche globale de 3 bâtiments de l’Office Public de l’Habitat de l’agglomération de la Rochelle, co-pilotées par l’Ademe, à travers la plate-forme TIPEE, et Smart Electric Lyon, une expérimentation à grande échelle de services « smartgrids. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet

  • www.investissement-avenir.gouvernement.fr

     

Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des « investissements d’avenir » orientés vers les territoires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement