Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

La ville de Rennes lutte contre les violences sexistes au collège

Publié le 01/11/2013 • Par Michèle Foin • dans : Retour sur expérience prévention-sécurité

Classe de collège
Fotolia
Depuis 2008, la ville soutient le programme de prévention des discriminations entre jeunes "Envie 2 Respect." Il permet de suivre les collégiens des quartiers prioritaires tout au long de leur scolarité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«En 2002, une jeune fille a subi un viol collectif au sein d’un collège rennais. Ce drame a fait l’effet d’un électrochoc. Nous ne pouvions rester les bras croisés », témoigne Jean-Luc Masson, directeur de la cohésion sociale et de la politique de la ville de Rennes (207 200 habitants) et Rennes métropole.

La relation garçon-fille devient donc un axe prioritaire du contrat de ville en 2004, puis s’inscrit dans une thématique plus large de lutte contre les violences sexistes lors de la signature du contrat urbainde cohésion sociale (Cucs) en 2007.

Sensibiliser au respect – En 2008, Rennes expérimente « Envie 2 respect », le programme porté par Liberté couleurs, une association de prévention des conduites et comportements à risque chez les jeunes, à l’origine du fameux « Printemps de la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • Bilan 2011 - 2012 :

1 422 jeunes et 130 professionnels sensibilisés.

  • Budget :

125 000 €, financés notamment par Rennes et Rennes métropole (60 000 €), et par l’Etat (Cucs, 45 000 €).

  • Contact :

Jean-Luc Masson, directeur de la cohésion sociale.
email . : jl.masson@agglo-rennesmetropole.fr

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville de Rennes lutte contre les violences sexistes au collège

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement