Environnement

Un centre de déchets industriels ouvre, malgré les multiples recours et oppositions

Par • Club : Club Techni.Cités

Toujours concerné par des procédures judiciaires en cours, un centre d’enfouissement de déchets ultimes de 55 hectares a malgré tout ouvert mardi 22 octobre à Nonant-le-Pin, près du Haras national du Pin.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Mardi 22 octobre, la société Guy Dauphin Environnement (GDE), spécialisée dans le recyclage de déchets industriels, a ouvert un nouveau site de 23 hectares à Nonant-le-Pin (531 habitants, Orne), dont un centre de stockage de déchets ultimes prévu pour une durée d’exploitation de près de 20 ans.

Aussitôt, les opposants au projet se sont manifestés. Le député de l’Orne Yves Goasdoué (DVG) et le président de la région Basse-Normandie Laurent Beauvais en particulier ont, par communiqué, exprimé leur attente « d’une protection pleine et entière de l’environnement » : « La pure et simple rentabilité économique ne doit pas faire obstacle à la justice en entravant la mise en œuvre des expertises ordonnées par le tribunal de grande instance d’Argentan ».

Le juge des référés du TGI a demandé courant août deux expertises : un état des lieux sur la qualité de l’eau, de la terre et de l’air et une étude hydrogéologique, dans un délai de cinq mois et en préalable à l’ouverture du centre d’enfouissement. Le 22 octobre, GDE a contesté cette décision devant la cour d’appel de Caen.
Deux jours plus tard, les associations et riverains opposés à GDE se sont à leur tour interposés. Ils ont bloqué, jeudi 24 octobre, l’accès au site et assigné en référé l’entreprise, mais aussi le préfet de l’Orne, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement et la compagnie d’assurance engagée.

La filière équine en jeu – Depuis 2006, le projet de GDE à Nonant-le-Pin est au cœur de la polémique et l’objet de multiples démarches politiques et judiciaires. Ainsi, le conseil régional de Basse-Normandie a adopté à l’unanimité en février 2013 une motion pour un moratoire à l’autorisation de la société GDE d’exploiter ce centre de stockage de déchets ultimes (CSDU) et un centre de tri adjoint.

Leurs arguments s’appuient sur l’avis défavorable de la commission d’enquête en avril 2007, « pointant notamment parmi les inconvénients de ce projet : l’atteinte au patrimoine naturel, les conséquences sur le pôle d’excellence rurale filière équine, les nuisances sonores et environnementales consécutives au trafic routier induit par le transport des déchets, l’inutilité d’un CSDU supplémentaire compte tenu des capacités existantes dans l’Orne et du principe de proximité de l’origine des déchets issu du PEDMA de l’Orne et du code de l’environnement ».

La collectivité se sent concernée à plus d’un titre : organisation des jeux équestres mondiaux de 2014, agenda 21, plan régional Santé Environnement. Le maire de Nonant-le-Pin, Jacques Queudeville, favorable au projet GDE validé par la municipalité et les cinq commune voisines depuis 2007 souligne pour sa part dans une lettre ouverte à ses administrés que : « (…) l’Association Nonant Environnement a déposé des recours. A ce jour, deux ont été rejetés par le tribunal administratif de Caen. Par ailleurs, l’association a perdu au Conseil d’Etat concernant la question prioritaire de constitutionnalité déposée en appel ».

Le premier magistrat municipal, lui-même pris dans une procédure suite à une manifestation qui a dégénéré devant chez lui, préfère aujourd’hui la modération, tout en mettant en avant les avantages de l’implantation de GDE. Il se dit convaincu « qu’il y a de la place pour accueillir sur notre sol des activités diverses » pour « un développement économique équilibré et raisonné ».

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre le numérique au service de l'économie locale et renforcer l'attractivité des territoires ?

de Orange SAS

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP