Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Notre-Dame-des-Landes : pas de majorité régionale pour l’acquisition de trams-trains

Publié le 23/10/2013 • Par Jacques Le Brigand • dans : Régions

Les conseillers régionaux des Pays de la Loire se sont prononcés vendredi 18 octobre 2013 contre l'acquisition de 9 rames de tram-train destinées à desservir Notre-Dame-des-Landes. L'opposition UMP-UDI a joint ses voix à celles des écologistes mettant en minorité les élus du bloc PS-PC-MRG.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 Ce qui devait être un vote sans anicroche s’est transformé en couac pour la présidence socialiste de l’hémicycle régional. Réunie dans le cadre du budget modificatif, l’assemblée devait se prononcer sur une autorisation de programme de 240 millions d’euros pour l’acquisition de matériel ferroviaire roulant, investissement comprenant deux volets : 13 rames Bombarbier Regio 2N, des trains à deux niveaux capables chacun de transporter 520 passagers, et 9 rames Alstom Citadis Dualis, tram-train appelé à desservir le site de Notre-Dame-des-Landes.

Alliance droite-écologiste – Mais une alliance contre-nature composée des écologistes d’EELV, membres de la majorité à la tête de la collectivité, et de l’opposition UMP-UDI a fait dérailler ce dernier dossier. EELV qui est contre le projet d’aéroport, souligne les incertitudes entourant ce chantier et son calendrier. De leur côté, les centristes jugent déraisonnable le montant de l’enveloppe en cette période tandis que l’UMP pointe le flou juridique concernant la mise en concurrence à venir des opérateurs ferroviaires. Seule, la dépense pour les 13 rames TER pour relier Le Mans à Nantes a donc été validée avec l’appui des écologistes. Une nouvelle délibération pour le tram-train sera présentée d’ici deux à trois mois.

Joute préélectorale – Le vice-président Gilles Bontemps dénonce une « pure opération politicienne ». L’élu communiste souligne les votes positifs du tandem UMP-UDI, par ailleurs favorable à Notre-Dame-des-Landes, lors de l’examen des deux dossiers en commissions transports et finances. La volte-face s’est opérée après avoir obtenu du socialiste Christophe Clergeau qui occupait le perchoir, un vote distinct pour les deux dossiers puis une suspension de séance. Difficile du coup de ne pas voir dans cet épisode une première joute préélectorale : le vice-président est le successeur désigné de Jacques Auxiette à la tête de la région en 2015.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Notre-Dame-des-Landes : pas de majorité régionale pour l’acquisition de trams-trains

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement