Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Services publics : la gratuité … à quel prix ?

Publié le 21/10/2013 • Par Frédéric Ville • dans : Bonnes pratiques finances

Bus réseau de transport urbain
PHOVOIR
A quoi peut servir la gratuité , quels sont les expériences en cours et leurs effets sur la fréquentation ? La gratuité , c’est aussi le choc des arguments entre partisans et adversaires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Obligatoires et gratuits, les services publics communaux (école, voirie, etc.) ne posent pas de problèmes. Mais, de plus en plus, la gratuité totale ou partielle est appliquée aux services publics industriels et commerciaux communaux (eau potable, transports, déchets…), traditionnellement facultatifs et payants. Selon le Groupement des autorités responsables de transport (Gart), « la gratuité , pertinente dans certains réseaux à recettes tarifaires très faibles, voire inférieures au coût de la perception, ne peut être généralisable ».
Le Gart préfère que soit menée « une réflexion tarifaire pour rééquilibrer les différentes sources de financement des transports urbains, assurés en 2012 par les employeurs à 48 %, les collectivités locales à 31 %, les usagers à 19 % et l’Etat à 2 ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Services publics : la gratuité … à quel prix ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement