Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

La fiscalité locale, cette absurdité française

Publié le 21/10/2013 • Par Jacques Paquier • dans : Infographies finances

10103031.GRP.indd
La Gazette
Rien n’échappe aux experts de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI). Leur étude présentée le 8 octobre 2013 sur l’évolution de la taxe foncière et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ne méconnaît aucun des raffinements de la réforme sur la suppression de la taxe professionnelle.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Idem pour les subtilités du calcul des taxes locales, effets bases, effets taux, transferts partiels des frais de gestion de l’Etat aux collectivités… En découle un tableau impressionnant du dynamisme de la taxe foncière, dont le produit sur l’ensemble du territoire a crû de 21 % entre 2007 et 2012. Avec des disparités colossales d’un territoire à l’autre, qui demeurent, même apurées des multiples trompe-l’œil excluant le béotien des plaisirs de l’analyse.

Ainsi en est-il du cas de Paris. C’est là que la cotisation a le plus augmenté dans la période considérée (+ 232,8 %), notamment du fait de la création d’un taux départemental en 2009. Mais, c’est là aussi, comme on sait, que le taux de TF est le plus bas de France (5,13 %).
Même avec des valeurs locatives plus élevées que la moyenne, les ...

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La fiscalité locale, cette absurdité française

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement