Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Formation : « Nous proposons davantage de jours tout en réalisant des économies » – François Deluga, président du CNFPT

Fonction publique

Formation : « Nous proposons davantage de jours tout en réalisant des économies » – François Deluga, président du CNFPT

Publié le 22/10/2013 • Par Emmanuelle Quémard • dans : France, Toute l'actu RH

Emplois d’avenir, apprentissage, plan national de développement, filière sanitaire et sociale, François Deluga, président du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) fait le tour des dossiers du moment et annonce le lancement en novembre 2013 de l’opération CAMPUS.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

DELUGA

J’ai conscience que tout cela est lourd et que les agents en interne sont parfois « déboussolés ». En outre, la dématérialisation de l’inscription a entraîné récemment des bugs et donc une surcharge de travail. A partir de  novembre, nous lancerons l’opération « campus » (conduite et accompagnement mutuel des projets et des usages). Dans chaque délégation, dans chaque service, nous allons faire un point d’étape sur le PND. Nous pointerons les difficultés et les réussites et tiendrons compte du vécu des agents. Si besoin, nous procéderons à des réorientations.

Après le colloque du 8  octobre sur la filière sanitaire et sociale, quelles sont les actions envisagées par le CNFPT, le CSFPT et la FNCDG ?

Cette filière, qui compte 13,3 % des effectifs territoriaux, est aujourd’hui en « déshérence ». Avec les présidents du Conseil supérieur et de la Fédération nationale des centres de gestion, nous partageons le même diagnostic sur les difficultés liées à des carences en personnel et au manque d’attractivité du déroulement de carrière. Nous avons ouvert le débat et apporterons notre pierre à l’édifice, à l’occasion notamment des états généraux du travail social de 2014.

Quelle est votre analyse de la réforme de l’apprentissage ?

Nous avons fait récemment une série de propositions au cabinet du ministre du Travail, Michel Sapin. Nous pourrions doubler le nombre d’apprentis dans la fonction publique – actuellement d’environ 9 000 – sous réserve de baisser de moitié le coût horaire d’un apprenti (11-12 euros) pour une collectivité.

Concernant les catégories B et A, quelle est l’urgence en matière de formation ?

En mai dernier, nous avons participé à une table ronde avec les associations d’élus et les syndicats et l’unanimité s’est faite sur la nécessité d’allonger les formations d’intégration pour les catégories A et B. Il faut passer de cinq à dix jours. Le CNFPT a la capacité financière de le faire et il n’y a pas d’incidence financière sur les collectivités. Nous avons réécrit dans ce sens au ministère de la fonction publique.

Emplois d’avenir : un arsenal de mesures

Dans le cadre de la convention signée le 26 avril avec la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, le CNFPT propose des mesures d’accompagnement et de formation aux jeunes ayant un contrat emploi d’avenir, mais aussi à leurs tuteurs et aux agents assurant la mise en place de cette politique. Il s’agit notamment d’ateliers destinés aux acteurs des collectivités chargés de ces publics, de formations de tuteurs et de formations d’adaptation de deux jours pour les bénéficiaires. Des ateliers d’accompagnement à l’élaboration du parcours professionnel et des bilans d’étape sont également proposés pendant toute la durée du contrat et au moins une fois par an. Au 31 août, plus de 3 600 jeunes et 2 500 tuteurs étaient inscrits aux sessions et stages du CNFPT.

2 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Formation : « Nous proposons davantage de jours tout en réalisant des économies » – François Deluga, président du CNFPT

Votre e-mail ne sera pas publié

geronimo

30/10/2013 07h32

l’avenir des futurs attaches les concours ;un licencie en histoire ou geographe peut etre directeur financier ou juriste alors que des étudiants font 5 ans d’etudes pour obtenir un MASTER 2 dans les specialites certains se pleinent de pas etre recrutes mais s’est normale ils sont incompétents pourquoi les embauches et les titularises un boulet pour les communes et autres ils bloques des postes alors faites un concours sur titres avec specialites correspondantes embauches immediat et compétences assurees production rapide et cout ou econmie pour le cnfpt ou centre de gestion en tant de crise il faut s’adapte

mirelle

30/10/2013 07h38

je désirais de connaitre la fonction de conseiller en insertion en quelle categorie la grille de salaire l’avancement de grade les diplomes pour acceder a se grade ou a sa fonction et dans quelle administration ont recrutent merci d’avance

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement