Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Conseiller conjugal et familial

Des conseillers professionnels (trop discrets) au service de la famille

Publié le 16/10/2013 • Par Sophie Le Gall • dans : Portraits métiers prévention-sécurité

Intervenant auprès des ados, des jeunes parents, les conseillers conjugaux et familiaux sont en quête de reconnaissance. Accessible par le biais d'une formation et non d'un diplôme, la faible visibilité de la profession et la rareté de ces professionnels demeurent toutefois des handicaps.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une certaine confusion brouille l’image du métier de conseiller conjugal et familial (CCF). « Nous ne sommes guère visibles, regrette Bénédicte Maufrais, vice-présidente de l’Association nationale des conseillers conjugaux et familiaux . Certainement parce que nous sommes peu nombreux, environ 2 000 (dont à peine 3 % d’hommes) et que nous exerçons selon des modes très variés – en libéral, en milieu associatif, à l’hôpital (dans les centres d’IVG) et dans les collectivités, notamment au sein des centres de planification et d’éducation familiale . Enfin, on peut nous confondre avec les médiateurs familiaux. »

Pour donner davantage de visibilité à la profession, accessible par une formation et non par un diplôme, l’Anccef travaille sur un projet de certification professionnelle.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

Cadre d'emplois

  • Infirmier, sage-femme, assistant de service social…

Catégories

  • A
  • B

Diplôme requis

  • Attestation d’aptitude au conseil conjugal et familial.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des conseillers professionnels (trop discrets) au service de la famille

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement