Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Aide sociale à l’enfance

« L’Etat, qui néglige l’adoption nationale » – Sylvie Blaison, signataire du plaidoyer pour l’enfance

Publié le 16/10/2013 • Par Isabelle Verbaere • dans : Actu expert santé social, France

Plusieurs centaines d’enfants placés à l’Aide sociale à l’enfance (Ase), délaissés par leurs parents, grandissent oubliés, sans projets de vie, ballottés de famille d’accueil en foyers. Certains pourraient pourtant bénéficier d’une adoption. Six professionnels lancent un appel à l’Etat afin que l’adoption nationale bénéficie enfin de moyens suffisants. Sylvie Blaison chef de service accueils et adoptions au conseil général du Val d'Oise, est l’une d’entre eux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plusieurs rapports (1) ont alerté sur la situation dramatique, des enfants délaissés. Pourquoi vous professionnels de terrain, avez-vous choisi de la dénoncer à votre tour ?

Parce que ces rapports, bien qu’ils aient énoncé des propositions très précises et positives pour les enfants, sont restés lettres mortes.Nous avons donc décidé de reprendre la main et d’alerter les pouvoirs publics à notre tour en envoyant un plaidoyer pour l’adoption nationale, d’abord aux institutions puis à la presse. Cette démarche est une première ! Nous sommes des professionnelles de l’Ase et du milieu associatif. Nous nous exprimons en notre nom propre. Nos propos n’engagent donc que nous-mêmes et pas nos institutions respectives.

Dans ce texte, vous évoquez le délaissement institutionnel dont seraient ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’Etat, qui néglige l’adoption nationale » – Sylvie Blaison, signataire du plaidoyer pour l’enfance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement