Environnement

Eolien : plus d’un tiers des permis de construire refusé

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plus d’un tiers (35%) des demandes de permis de construire des éoliennes ont été rejetées en deux ans et demi, indique une étude commandée aux préfectures de métropole et des départements d’Outre-mer par le ministère de l’Industrie.

Selon un résumé de l’étude, publié mardi après-midi sur internet (www.industrie.gouv.fr), 175 permis de construire pour des éoliennes d’une puissance globale de 852 mégawatts (MW) ont été délivrés et 95 permis totalisant 475 MW ont été rejetés entre le 1er juillet 2001 et le 1er février 2004.

Sur les 175 permis délivrés, un quart font actuellement l’objet de recours devant les tribunaux administratifs, d’après le résumé. 363 nouvelles demandes de permis de construire, représentant une puissance de près de 2.525 MW, sont actuellement en cours d’instruction.

Les rejets de permis de construire sont liés le plus souvent à « une prise en compte insuffisante des contraintes paysagères ».

Les permis sont ventilés par régions, mais uniquement en MW. Sur cette base, c’est en Bretagne, où 123 MW ont été acceptés et 164 MW refusés, que le plus grand nombre de projets ont été rejetés. Le Languedoc suit de près (113 MW acceptés, 139 MW refusés).

A l’opposé c’est la région Centre où l’éolien rencontre le moins de résistance (159 MW acceptés, 12 MW seulement rejetés).

Toujours mesurés en fonction de leur puissance électrique, c’est dans le Nord/Pas-de-Calais que le plus grand nombre de permis de construire sont actuellement instruits (654 MW) devant la Picardie (386 MW).

Le ministère chiffre à 239 MW la puissance des éoliennes qui tournaient au 31 décembre dernier. Selon le Syndicat des énergies renouvelables (SER) qui regroupe les industriels du secteur, ce chiffre a grimpé entre-temps à quelque 270 MW fin juin, à comparer avec 15.160 MW pour l’Allemagne, champion mondial de la filière, et 6.600 MW pour l’Espagne.

Intervenant le 9 juin devant le colloque annuel du SER, le ministre de l’Industrie, Patrick Devedjian, avait fait une allusion à cette enquête des préfectures et assuré que « le décollage de la filière éolienne était enfin en cours ».

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP