logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/20193/bras-de-fer-entre-les-elus-et-la-poste-dans-les-campagnes-du-morbihan/

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
Bras de fer entre les élus et La Poste dans les campagnes du Morbihan
La Rédaction | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 07/07/2004

Redoutant un grave recul des services publics dans les campagnes qui risque de relancer la désertification en Centre Bretagne, les élus du Morbihan, de droite comme de gauche, s’inquiètent des projets de fermeture partielle de bureaux de postes.

Le conseil général du Morbihan a voté à l’unanimité pour le « maintien des services publics en milieu rural », face aux « propositions de La Poste » sur la communauté de communes autour du Faouët, baptisée pays du roi Morvan.

« Sous prétexte d’efficacité, la durée du service serait divisée par trois à quatre », au détriment du bancaire, dans le projet que La Poste veut concrétiser avant 2005, a calculé Christian Derrien, maire de Langonnet. La poste y estime le travail effectif à treize heures contre 33 d’ouverture hebdomadaire.

« Ils sont dans une logique financière. Nous sommes dans une logique de service public et d’aménagement du territoire », regrette Michel Morvant, président UMP de la communauté de commune, à l’origine du vote du département.

Libre aux communes de payer les heures que La Poste ne juge pas utiles, déclare l’entreprise qui prépare l’ouverture totale de son marché à la concurrence européenne en 2010.

« Trop cher », répondent les élus qui refusent que La Poste « se défausse » de ses obligations publiques.