Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Open data

Naissance de l’association Open data France, fondée par 18 collectivités

Publié le 10/10/2013 • Par avec l'AFP Virginie Fauvel • dans : France

18 collectivités territoriales déjà très actives dans le mouvement de l'open data ont fondé l'association Opendata France mercredi 9 octobre 2013 à Toulouse.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La nouvelle association, Open data France (OPF) regroupe 18 collectivités, villes, conseils généraux, intercommunalités… (1) parmi lesquelles des pionnières de l’Open data, comme Rennes, Nantes,  ainsi que leur communauté urbaine, Bordeaux ou encore le conseil général de Saône et Loire, dans le but de les soutenir dans leur démarche.

 

Uniformité dans la libération des données – Le but de l’association es de faire en sorte que chaque membre « libère ses jeux de données » de manière uniforme, explique-t-on à la ville de Toulouse. « On met en place le Bescherelle de l’open data pour que chacun publie ses données de la même façon ».

Depuis 2010, plusieurs collectivités sont déjà très actives dans l’ouverture et le partage de données publiques qui sont ainsi mises à disposition du grand public, de chercheurs, ou de toute entreprise ou association qui souhaiterait les réutiliser pour en tirer des bénéfices économiques ou dans un objectif de transparence.
La « libération » de données a notamment permis à des innovateurs ou des entreprises de développer des applications de services à la personne pour smartphone ou tablettes.

Concrètement, une application pour smartphone ou tablette développée à partir des données « libérées » qui était pour l’instant limitée à une ville pourrait désormais être étendue à d’autres collectivités.

La législation définit les informations qui peuvent être rendues publiques et celles qui ne le peuvent pas : les données doivent être non-nominatives, ne pas relever de la vie privée ni de la sécurité. 

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 Toulouse Métropole, la Ville de Toulouse, la région Provence Alpes Côte d'Azur, la ville de Montpellier, le conseil général de Saône et Loire, Rennes Métropole, la ville de Rennes, le conseil général de la Gironde, la Communauté Urbaine de Bordeaux, la ville de Bordeaux, la ville de Dignes les Bains, la ville de Nice, Nantes Métropole, la ville de Nantes, le Grand Lyon, la ville de Paris, la commune de Brocas, la commune de Balma et le conseil général de Loire Atlantique Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Naissance de l’association Open data France, fondée par 18 collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement