Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Le calendrier électoral 2007 divise les formations politiques

Publié le 06/09/2004 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le changement du calendrier électoral de 2007, rendu nécessaire par la concentration de cinq scrutins, est loin de faire l’unanimité des formations politiques : la droite souhaite que les sénatoriales précèdent les municipales, tandis que le PS et les Verts préfèrent l’inverse.

Il s’agit en fait d’une question éminemment politique puisque si les sénatoriales ont lieu avant les municipales, elles se dérouleront avec un collège électoral (composé quasi exclusivement de délégués des conseils municipaux) issu des élections de mars 2001 où la droite avait gagné nombre de villes. En revanche, si les élections municipales intervenaient d’abord, c’est un collège électoral renouvelé qui élirait les sénateurs.
Les associations d’élus ont aussi été consultées. L’Association des maires de France (AMF), présidée par Daniel Hoeffel (UMP), a fait part de deux positions : une partie de l’AMF est d’accord avec le maintien des sénatoriales en septembre 2007, tandis qu’une autre, représentée notamment par le socialiste André Laignel, est favorable au report des sénatoriales après les municipales.
L’assemblée des départements de France, présidée par le socialiste Claudy Lebreton, fera connaître sa position le 7 septembre à l’issue de la réunion de ses instances dirigeantes.

Une telle modification du calendrier risque fort de se retrouver sur la table du Conseil Constitutionnel. Celui-ci aurait alors à se pencher sur les questions du prolongement du mandat municipal et d’un renouvellement sénatorial qui se ferait pour la troisième fois (2001, 2004, 2007) avec le collège électoral issu du scrutin de 2001.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le calendrier électoral 2007 divise les formations politiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement