Environnement

Loi sur les risques: les décrets d’application toujours en suspens

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Trois ans après la catastrophe d’AZF et plus d’un an après l’adoption de la loi sur les risques industriels et naturels, l’application de ce texte se fait toujours attendre et seul un décret d’application mineur a été pris.

Le texte signé oblige les communes ou les syndicats de communes à faire un recensement des cavités souterraines et des carrières se trouvant sur leur territoire.

La mise en oeuvre de plusieurs dispositions clé de la loi « soulève des questions importantes », notamment sur le plan financier, a observé Serge Lepeltier lors d’une conférence de presse.

Il s’agit, a-t-il précisé, des modalités d’élaboration et d’application des Plans de prévention des risques technologiques (PPRT), notamment des conditions d’expropriation ou d’abandon volontaire (« délaissement ») des habitations situées dans les zones à risques.

Le nombre d’usines à risques dites « Seveso » s’élève actuellement à 1.105 dont 633 très dangereuses dites « Seveso seuil haut ». Selon Serge Lepeltier, 400 PPRT couvrant ces 633 installations (un PPRT peut couvrir plusieurs installations, ndlr) devront être élaborés d’ici le 31 juillet 2008. Huit expérimentations de PPRT sont en cours.

La loi du 30 juillet 2003 sur la prévention des risques technologiques et naturels prévoit que l’Etat délimite dans le cadre de PPRT, en coopération avec les industriels, un périmètre de sécurité autour des usines les plus dangereuses.

Dans ces périmètres, l’Etat peut décider que des habitations seront « expropriables » et les collectivités peuvent autoriser les propriétaires, s’ils le souhaitent, à abandonner leur logement moyennant indemnisation.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Desserte de l’aéroport de Lyon : le Sytral casse le contrat avec son concessionnaire

    D’ici huit mois, la desserte de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sera reprise par l’autorité organisatrice des transports urbains sur l’agglomération de Lyon. L’épilogue d’un bras de fer engagé depuis près d’un an, entre la Métropole et Rhônexpress ...

  • Une Méduse pour voir le bruit

    L’association Bruitparif s’est engagée en 2016 dans le développement d’un nouveau type de capteur, baptisé "Méduse". Ce dispositif innovant de mesure qui permet de "voir le bruit" a été récompensé d’un trophée du concours "Décibel d’Or". ...

  • Les marchés passés sans publicité ni mise en concurrence préalables

    Si le code de la commande publique semble parfois rendre l’achat public peu aisé, il offre également la possibilité de passer des marchés de gré à gré. Dans ce cas, exit avis de marché, procédure, règlement de consultation, etc. Le rêve ! Un rêve qui ...

  • « Dix ans après Xynthia, nos territoires restent fragiles »

    Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia ravageait les côtes de Vendée et de Charente-Maritime, entraînant la mort de 47 personnes sur son passage. Dix ans après ce drame qui pointait les lacunes du dispositif national, Stéphanie Bidault ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP