Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Associations

Montpellier : les crèches associatives sont menacées

Publié le 16/09/2004 • Par François Cusset • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Si les dispositions de non renouvellement des contrats emploi solidarité, contrats emploi consolidés et emplois jeunes devaient se généraliser, c’est à terme l’ensemble des structures associatives qui s’effondre, estime Hélène Mandroux. Soit la mise en cause, à Montpellier, de l’accueil d’environ 350 enfants qui fréquentent les crèches associatives », poursuit le maire de Montpellier. Mercredi 15 septembre, après manifestation devant la préfecture, les représentants d’un collectif des crèches parentales et associatives de l’Hérault ont été reçus par le directeur de cabinet du préfet. Selon ce collectif, les 48 crèches associatives du département et les 450 salariés qu’elles emploient « sont appelés à disparaître dans les deux mois si les CES et CEC qui représentent 25 % à 50 % de l’effectif ne sont pas renouvelés ». De son côté, le président du conseil général de l’Hérault, André Vezinhet, évoque « des centaines de pertes d’emploi en perspective et des pans entiers d’activités sacrifiés » dans l’Hérault où plus de 4 500 personnes sont employées en CES ou CEC en 2004. Le département va adresser un courrier d’alerte au Premier ministre.

marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Montpellier : les crèches associatives sont menacées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement