Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Surloyer de solidarité

Publié le 11/12/2009 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les établissements publics de coopération intercommunale peuvent décider, dans le cadre du programme local de l’habitat (PLH), de déterminer des zones géographiques ou des quartiers dans lesquels le surloyer ne s’applique pas.

Le supplément de loyer de solidarité (surloyer) prévu par la loi n° 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement est appliqué aux ménages dont les ressources dépassent d’au moins 20 % les plafonds de ressources pour l’attribution d’un logement locatif social. Il a pour objectif de restaurer une équité de traitement en prenant mieux en compte les ressources des ménages. La loi prévoit certaines dispositions destinées à limiter l’effet du surloyer :

  • le taux d’effort des ménages (cumul loyer et surloyer) est limité à 25 %,
  • le surloyer ne s’applique pas dans les zones urbaines sensibles (ZUS) et dans les zones de revitalisation rurale (ZRR).

Les bailleurs sociaux et les collectivités territoriales peuvent toutefois déroger à ce régime de droit commun pour l’adapter aux réalités locales.
Ainsi, les établissements publics de coopération intercommunale peuvent décider, dans le cadre du programme local de l’habitat (PLH), de déterminer des zones géographiques ou des quartiers dans lesquels le surloyer ne s’applique pas. De même, les bailleurs sociaux peuvent déroger au régime de supplément de loyer dans le cadre d’une convention d’utilité sociale élaborée avec l’État. Pour les bailleurs qui n’ont pas souhaité déroger, ce barème est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2009. Les locataires assujettis au surloyer et confrontés à des difficultés financières, du fait du surloyer, doivent se rapprocher de leur bailleur pour étudier avec eux la possibilité d’étaler le règlement des sommes dues à ce titre.

Références

QE de Ladislas Poniatowski, JO du Sénat du 10 décembre 2009, n° 9444

Domaines juridiques

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Surloyer de solidarité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement