Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Le Sénat vote un amendement pour prévenir l’alcoolisation foetale

Publié le 20/10/2004 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Sénat a adopté dans la nuit de mardi à mercredi un amendement au projet de loi sur les droits des handicapés visant à informer par un étiquetage approprié les femmes enceintes du danger de la consommation d’alcool.
Présenté par la centriste Anne-Marie Payet, élue de La Réunion, et co-signé par douze autres sénateurs UDF, UMP et non inscrits, cet amendement propose que « toutes les unités de conditionnement des boissons alcoolisées portent, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé, un message à caractère sanitaire préconisant l’absence de consommation d’alcool par les femmes enceintes ».

Alors que le projet de loi était défendu devant les sénateurs par la secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées Marie-Anne Montchamp, le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy est venu spécialement dans l’hémicycle pour apporter solennellement l’avis favorable du gouvernement à cet amendement.
Il a souligné qu’à raison de 3.000 cas par an, le syndrome d’alcoolisation foetale constitue « la première cause de retard mental non génétique chez l’enfant ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Sénat vote un amendement pour prévenir l’alcoolisation foetale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement