logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/19925/social-et-sante-81-des-maires-ne-veulent-pas-davantage-de-responsabilites/

ADMINISTRATION ET SERVICES PUBLICS
Social et santé: 81% des maires ne veulent pas davantage de responsabilités
La Rédaction | A la une | France | Publié le 02/11/2004

81% des maires ne souhaitent pas se voir confier davantage de responsabilités dans les domaines de l’action sociale et de la santé, selon une enquête Ipsos réalisée pour la Gazette santé social, rendue publique mardi.

81% des maires interrogés estiment qu’ils ont « suffisamment de missions à remplir dans les domaines de l’action sociale et de la santé et qu’il n’est pas souhaitable de leur en confier davantage », 16% souhaitent que les communes se voient confier davantage de compétences dans ces domaines et 3% ne se prononcent pas.

Ce souhait est largement majoritaire quel que soit le profil des maires interrogés (couleur politique, nombre de mandats exercés) ou la taille de la commune qu’ils dirigent, selon Ipsos.

Les sondeurs ont interrogé un échantillon de 400 maires, constitué de 200 maires de communes de moins de 2.000 habitants, de 100 maires de communes de 2.000 à 10.000 habitants, et de 100 maires de communes de plus de 10.000 habitants.

Pour 76% des maires, le regroupement de leurs compétences dans des structures intercommunales permettrait de mener une action plus efficace, contre 21% qui ne le pensent pas et 3% qui ne se prononcent pas.

66% des maires interrogés estiment que le fait d’être président de droit du conseil d’administration de l’hôpital de leur commune leur permet d’exercer une influence sur la qualité des soins ou son organisation générale, contre 28% de non et 6% qui ne se prononcent pas.

Concernant la santé publique, 41% des maires placent au premier plan de leurs priorités les actions d’information et de prévention (alcool, tabac, MST…), devant l’incitation à l’installation des professions médicales dans la commune (29%), et la mise en place de permanences de soins (18%). 12% ne se prononcent pas.

Enfin, les maires sont plutôt satisfaits de leurs relations avec les autres acteurs de l’action sociale locale, les services de l’Etat (73% de satisfaits), les associations (84%), les services du conseil général (91%).

Enquête Ipsos réalisée du 11 au 18 octobre, pour la Gazette santé social, sur un échantillon de 400 maires constitué d’après la méthode des quotas.