Sécurité civile

Exercice pour gérer une éventuelle attaque chimique dans le métro de Lille

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quelque 250 sapeurs-pompiers, policiers, médecins du Samu, fonctionnaires de la préfecture et de la Ddass ont participé lundi soir à un exercice visant à tester leur réactivité lors d’une attaque chimique dans le métro de Lille.

Le scénario de cet exercice NRBC (Nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique) prévoyait qu’une valise abandonnée sur un quai d’une des stations du métro, à Lomme (Nord), explose, laissant échapper un gaz, qui se révélait être, après analyses, de l’ypérite.

L’ypérite provoque des lésions cutanées importantes, notamment au niveau de l’appareil respiratoire, ce qui peut mettre en danger la vie des personnes touchées.

Une cinquantaine d’élèves de l’Ecole nationale de police de Roubaix (Nord) ont joué le rôle des victimes, attendant les secours dans la station, avant d’être emmenées à l’extérieur dans une sorte de tente pour y être décontaminées.

L’exercice, qui ne prévoyait pas la mise en place d’un poste médical, ni le transport des victimes vers des hôpitaux, visait à tester la chaîne des secours et l’utilisation du matériel et vérifier la réactivité des équipes et de la chaîne de commandement.

Il a notamment permis de constater une lacune dans l’équipement des sapeurs-pompiers. La majorité d’entre eux ne portait pas de gants, alors que ceux-ci s’avèrent indispensables pour éviter toute contamination, a expliqué le préfet chargé de la sécurité, Roger Marion.

Le ministère de l’Intérieur a recommandé l’organisation en 2004 de ce type d’exercice dans les départements et agglomérations possédant un réseau de transports en commun souterrains, selon la préfecture

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Une nouvelle route durable et connectée

    Un appel à projets baptisé RD993 Lab, lancé en mars 2019 par le département des Hauts-de-Seine, en partenariat avec Paris La Défense et le Cerema, a retenu quatre solutions innovantes pour fluidifier et sécuriser le trafic de la route du futur. ...

  • Votre actu juridique du 23 au 29 juillet 2021

    Notre sélection de textes officiels et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 23 et le 29 juillet 2021. ...

  • Une cyberattaque coûte 550 000 euros à la ville de Chalon-sur-Saône

    Lors du conseil municipal du 20 juillet, le maire de Chalon-sur-Saône a annoncé le coût de la cyberattaque subie par la ville et la communauté d'agglomération en février dernier. Plusieurs embauches sont en cours. ...

  • Trois parcelles à gestion écologique garantie

    CDC Biodiversité a souscrit avec deux communes et un privé du Rhône une obligation réelle environnementale qui engage les protagonistes à une gestion écologique des trois parcelles concernées. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP