logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/19878/congres-des-maires-smcl-2004-5-candidats-pour-succeder-a-daniel-hoeffel/

ELUS
Congrès des maires – SMCL 2004 – 5 candidats pour succéder à Daniel Hoeffel
La Rédaction | France | Publié le 16/11/2004

Cinq candidats briguent la succession de Daniel Hoeffel à la présidence de l’Association des maires de France (AMF), qui se réunit en congrès à Paris, jusqu’au 18 novembre.

Pour lui succéder, le maire UMP de Lons-le-Saunier (Jura), Jacques Pélissard, 58 ans, apparaît le mieux placé. Mais le député du Jura, actuel premier vice-président de l’AMF, pourrait ne pas avoir la tâche facile et devoir même affronter un second tour, ce qui ne s’est pas produit depuis 1992.

Face à lui, l’ensemble de la gauche soutient la candidature d’André Laignel, 61 ans, maire PS d’Issoudun (Indre) et secrétaire-général de l’AMF. Ce dernier, qui, avec Laurent Fabius, a présenté lundi « le livre noir de la casse territoriale » dénonçant « l’échec de la pseudo-décentralisation » du gouvernement, entend bien capitaliser la grogne actuelle des élus.

Tel pourrait être aussi le cas de Gérard Pelletier, 53 ans, maire de Raze (Haute-Saône) et président des maires ruraux de France. Dans sa profession de foi, il dénonce « la lente et sûre dégradation des services au public » qui « ronge la vie quotidienne des élus et des citoyens ». Il plaide pour une véritable péréquation financière pour les communes.

Deux autres candidats se présentant comme indépendants brigueront les suffrages des 34.000 adhérents de l’AMF : François Pelletant, 38 ans, maire de Linas (Essonne), et Gérard Tardy, 65 ans, maire de Lorette (Loire), déjà candidat en 1995, 1998 et 2001